Les cheminots CGT PACA ont écrit au président de la SNCF pour dénoncer les conséquences de la chasse aux migrants à la frontière italienne. Un militant a lu cette lettre devant la gare de Menton-Garavan, devenue célèbre pour sa « zone de rétention », « zone d’attente », ou encore « parc à migrants » comme l’écrit la CGT.

en lire plus