DĂ©cembre 20, 2020
Par L'envolée
368 visites


Une lettre que nous avons reçu de Kamel Daoudi, plus long assignĂ© Ă  rĂ©sidence de France, rĂ©enfermĂ© il y a trois mois pour 20 minutes de retard. Il revient ici sur le journal et Olive (des lettres oĂč il dĂ©crit son quotidien au QI de Corbas ont Ă©tĂ© publiĂ©es sur lundimatin).

Corbas le 05.12.2020

ChĂšres toutes, chers tous

C’est avec tristesse que j’ai appris la mort d’Olivier. DĂšs la premiĂšre phrase de l’édito du numĂ©ro 52 de l’EnvolĂ©e papier (oct 2020) quand la mort d’Haed avait Ă©tĂ© Ă©voquĂ©e j’ai compris. Ce sont deux pilliers de l’EnvolĂ©e qui ont Ă©tĂ© eportĂ©s au loin et deux voix qui continueront Ă  porter malgrĂ© leur absence. Je ne connaissais pas Olive personellement. J’aurai bien aimĂ© le rencontrer tout comme Hafed. Malheureusement, nos destinĂ©es ne se sont pas croisĂ©es. Ce que j’aimais dans la personnalitĂ© d’Olivier c’était son Ă©ternelle dĂ©termination et son invincible optimisme. DerriĂšre sa voix enjouĂ©e et sonnante quasi infantine, on entendait sa force de caractĂšre et sa dĂ©termination Ă  lutter.

Aujourd’hui, je ne peux plus entendre et Ă©couter le gĂ©nĂ©rique de l’émission mais Ă  chaque fois que j’entends un hĂ©licoptĂšre passer au dessus de la prison, j’ai une pensĂ©e mĂ©lancolique pour toute votre Ă©quipe qui a contribuĂ© Ă  me soutenir moralement quand nous Ă©tions dans les QI entre 2001 et 2005.

Aujourd’hui, me revoilĂ  en taule pour une vingtaine de minute de retard au couvre-feu qui m’étais imposĂ© depuis les quatre derniĂšres annĂ©es de mes douzes ans de perpĂ©tuelle assignation Ă  rĂ©sidence.

EnfermĂ© Ă  plus de cinq heures de route de ma famille et toujours dans le circuit fluctuant de l’incarcĂ©ration sous ses diverses formes (prison, CRA,, assignation Ă  rĂ©sidence).

Je tenais Ă  vous saluer chaleureusement ainsi que tous les auditeurs et auditrices de l’EnvolĂ©e. A bientĂŽt

Kamel

Une lettre que nous avons reçu de Kamel Daoudi, plus long assignĂ© Ă  rĂ©sidence de France, rĂ©enfermĂ© il y a trois mois pour 20 minutes de retard. Il revient ici sur le journal et Olive (des lettres oĂč il dĂ©crit son quotidien au QI de Corbas ont Ă©tĂ© publiĂ©es sur lundimatin).

Corbas le 05.12.2020

ChĂšres toutes, chers tous

C’est avec tristesse que j’ai appris la mort d’Olivier. DĂšs la premiĂšre phrase de l’édito du numĂ©ro 52 de l’EnvolĂ©e papier (oct 2020) quand la mort d’Haed avait Ă©tĂ© Ă©voquĂ©e j’ai compris. Ce sont deux pilliers de l’EnvolĂ©e qui ont Ă©tĂ© eportĂ©s au loin et deux voix qui continueront Ă  porter malgrĂ© leur absence. Je ne connaissais pas Olive personellement. J’aurai bien aimĂ© le rencontrer tout comme Hafed. Malheureusement, nos destinĂ©es ne se sont pas croisĂ©es. Ce que j’aimais dans la personnalitĂ© d’Olivier c’était son Ă©ternelle dĂ©termination et son invincible optimisme. DerriĂšre sa voix enjouĂ©e et sonnante quasi infantine, on entendait sa force de caractĂšre et sa dĂ©termination Ă  lutter.

Aujourd’hui, je ne peux plus entendre et Ă©couter le gĂ©nĂ©rique de l’émission mais Ă  chaque fois que j’entends un hĂ©licoptĂšre passer au dessus de la prison, j’ai une pensĂ©e mĂ©lancolique pour toute votre Ă©quipe qui a contribuĂ© Ă  me soutenir moralement quand nous Ă©tions dans les QI entre 2001 et 2005.

Aujourd’hui, me revoilĂ  en taule pour une vingtaine de minute de retard au couvre-feu qui m’étais imposĂ© depuis les quatre derniĂšres annĂ©es de mes douzes ans de perpĂ©tuelle assignation Ă  rĂ©sidence.

EnfermĂ© Ă  plus de cinq heures de route de ma famille et toujours dans le circuit fluctuant de l’incarcĂ©ration sous ses diverses formes (prison, CRA,, assignation Ă  rĂ©sidence).

Je tenais Ă  vous saluer chaleureusement ainsi que tous les auditeurs et auditrices de l’EnvolĂ©e. A bientĂŽt

Kamel




Source: Lenvolee.net