Novembre 2, 2020
Par Indymedia Nantes
291 views


Facebook-medium

Salut. Moi, j’utilise Tails et Tor pour naviguer sur Internet et je souhaite m’adresser à vous qui militez et partagez du contenu militant sur les réseaux sociaux.

Je ne souhaite pas tomber dans la critique stérile vous expliquant de haut combien Facebook et Twitter sont des groupes capitalistes extrêmement dangereux, vous avez sûrement déjà entendu ça. Je souhaite juste partager ma tristesse et ma frustration quand je me rends compte de tous les contenus militants originaux et de qualité que l’on trouve exclusivement sur les réseaux sociaux.

Frustration car quand vous publiez un contenu uniquement sur les réseaux sociaux, vous m’excluez. Avez-vous déjà essayé de consulter Facebook depuis Tor ou même seulement sans être connecté·es à votre compte Facebook ? Cela est quasiment tâche impossible. Imaginez une seconde que sur tous vos événements que vous avez partagé uniquement sur Facebook soit ajouté la mention « Réservé aux utilisateur·ices de Facebook », cela aurait moins de gueule, non ? Pourtant c’est assez proche de la réalité. Alors si je veux vous lire quand même, vous ne me laissez pas le choix : je dois quitter Tor et Tails, et peut-être même je dois aller jusqu’à créer un compte sur votre réseau social favori. Ce n’est pas le choix que j’ai fait.

Pourtant je vous comprends et c’est plutôt de la tristesse que je ressens quand je pense à tout ça. Car comment faire sans ? C’est par ce biais là que l’on arrive à toucher le plus de gens possible. Entre publier sur un blog qui sera lu par 100 personnes et publier sur 100 groupes facebook avec des centaines de membres chacun, le choix est vite fait. Entre apprendre à gérer un site Internet et utiliser l’interface des réseaux sociaux conçues précisément pour capter et happer les utilisateur·ices, on ne peut que constater la victoire des capitalistes.

Je souhaite quand même vous encourager à créer vos propres sites Internet pour vos luttes, vos blogs, à proposer vos contenus aux sites amis comme les réseaux Mutu, etc. Je souhaite aussi remercier celleux qui prennent le temps de le faire. Ainsi vous participez à l’autonomisation des militant·es face aux réseaux sociaux. Alors, n’hésitez pas si vous le pouvez : prenez le temps d’apprendre à créer un blog ou un site Internet. Je ne vous demande pas de quitter vos réseaux sociaux où vous avez réussi à créer des réseaux utiles aux luttes mais plutôt d’essayer au maximum de ne jamais poster des contenus originaux eclusivement sur ceux-ci.

Et je souhaite aussi m’adresser à vous qui utilisez Facebook, Twitter ou Instagram pour vous tenir au courant des actualités, je vous encourage à vous renseigner sur les alternatives qui existent. Selon votre usage, l’utilisation d’un flux RSS ou l’abonnement à des listes mails pourra peut-être vous aider à gagner en autonomie.

Bonne chance à tou·tes !

Image : Illustration extraite de la brochure Face à Facebook.




Source: Nantes.indymedia.org