Un projet de loi prévoit d’infliger des amendes de 500€ aux sans abris qui s’installent sur la voie publique ou le domaine public.

Une mesure bien « planquée » dans le projet de loi « relatif à l’engagement dans la vie locale et la proximité de la vie publique », prévoit dans l’article 15 d’infliger une amende de 500€ aux sans-abris qui s’installent sur la voie publique ou le domaine public par exemple sous une tente ou un abris de fortune, sur le trottoir, dans un square, ou même dans la forêt, ou qui stockent leurs biens dans un recoin ou les transportent dans un caddie …


Article publié le 09 Oct 2019 sur Iaata.info