Novembre 13, 2021
Par Indymedia Lille
117 visites


La Fédération anarchiste révolutionnaire (DAF) a publié une déclaration contre l’affaire du massacre de Suruç, contre la dissimulation de l’affaire par l’État en punissant une seule personne qui a commis le massacre, et le dépôt d’une plainte pénale contre les blessés de Suruç et leurs familles le le prétexte de leurs discours dans la salle d’audience. –

— – L’État c’est l’injustice ! Le compte de Suruç sera demandé ! —-

Le 20 juillet 2015, 33 anarchistes et socialistes ont perdu la vie dans le massacre qui a eu lieu avec la coopération de l’État et de l’Etat islamique. Depuis 2015, nous avons toujours été dans la rue, disant “Votre combat est notre combat” pour exiger le compte du massacre de Suruç. Depuis 2015, nous poursuivons le combat de 33 révolutionnaires, partis de toute notre région en solidarité avec le peuple de Kobané.

À ce jour, l’affaire du massacre de Suruç à Urfa a été classée par l’État. Dans le massacre au cours duquel 33 révolutionnaires ont perdu la vie, une tentative a été faite pour couvrir le massacre en condamnant à perpétuité un membre de l’Etat islamique. Le tribunal a déposé une plainte pénale contre les familles de ceux qui ont perdu la vie dans le massacre et les Suruç blessés pour les discours qu’ils ont prononcés dans la salle d’audience. La Cour constitutionnelle, dans sa décision annoncée il y a quelques jours, a trouvé nos camarades qui ont perdu la vie dans le massacre « défectueux ».

En d’autres termes, l’État a une nouvelle fois revendiqué et répété son rôle dans le massacre, tout comme il l’a fait en lançant des gaz lacrymogènes sur nos cadavres et nos blessés le 20 juillet.

Nous luttons pour la justice dans les rues depuis 6 ans, continuant le combat de 33 révolutionnaires. Et nous savons que l’État est une injustice.

Cette lutte n’a pas reconnu les tribunaux établis par ceux qui nous ont assassinés depuis le premier jour, et elle ne le fait toujours pas aujourd’hui. Le combat se livre dans la rue, le compte est demandé dans la rue. Notre combat avec l’État qui a créé toutes les injustices va continuer !

Pas d’oubli, pas de pardon !

https://meydan1.org/2021/10/23/devrimci-anarsist-federasyon-devlet-adaletsizliktir-surucun-hesabi-sorulacak/





Source: Lille.indymedia.org