AprĂšs avoir mis en ligne le journal L’Espagne antifasciste, nous en poursuivons la ressaisie d’articles pour les numĂ©ros 12 Ă  20.

Parmi ceux-ci, nous signalons les 3 suivants :

  • Attention !” paru dans le n°13 oĂč son auteur exprime sa crainte, avec la dissolution du ComitĂ© central des milices antifascistes de la renaissance de l’armĂ©e. Ce qui ne peut que signifier la mise en pĂ©ril des conquĂȘtes rĂ©volutionnaires, “leur liquidation au profit d’un clan nouveau“. Rappelons que ceci est Ă©crit le 21 octobre 1936.
  • Redressement nĂ©cessaire” paru dans le numĂ©ro suivant, qui exprime une fois de plus ses craintes d’un avenir sombre… si un vigoureux redressement ne s’effectue pas. L’article met en avant des perspectives concrĂštes pour renforcer la vigilance prolĂ©tarienne.
  • Le compte-rendu du congrĂšs des comitĂ©s anarcho-syndicalistes qui eut lieu Ă  Paris les 24-25, oĂč l’UA en est Ă©jectĂ©e, sa volontĂ© politique Ă©tant de crĂ©er un front rĂ©volutionnaire Ă©largi — jusqu’aux staliniens ! c’est dire !

Nous nous permettons de renvoyer les lecteurs Ă  notre prĂ©sentation qui s’est efforcĂ©e de rappeler certains aspects du contexte historique qui a rendu possible la liquidation de la rĂ©volution.


Article publié le 17 Oct 2020 sur Archivesautonomies.org