Novembre 3, 2020
Par Rebellyon
153 visites


Pour ce grand retour du confinement, les capitalistes nous ont bien montré leur incapacité à « gérer » cette crise. Aucune leçon n’a été tirée du premier confinement et seul le maintien de leur économie de mort les préoccupe.

Face à ce constat réitéré, face à la nécessité de préserver notre santé collectivement tout en assurant notre survie dans cette crise économique, nous choisissons la solidarité ! L’Espace Communal de la Guillotière maintient donc ses activités d’entraide.

Alimentation

  • Distributions alimentaires les mercredis et vendredis à 18h
  • Marché rouge les jeudis à 17h

Galères administratives

  • Permanence droit d’asile les mardis à 18h
  • Permanence la Guill n’est pas à vendre (papiers, logement, écrivain public etc.) les jeudis à 16h
  • Permances droit du travail les vendredis à 10h

Soins

  • Consultation psychologue (sur rdv)

Cours

  • Français Langues Étrangères les mercredis à 18h et les samedis à 10h
  • Soutien scolaire les mercredis

Le lavomatic ainsi que l’espace Cyber sont accessibles uniquement dans les créneaux d’ouverture. L’ensemble des activités est soumis à un protocole sanitaire strict. Nous mettons à dispositions des attestations, des masques ainsi que du gel hydroalcoolique. Si vous avez des masques ou du gel hydroalcoolique en grande quantité, n’hésitez pas à en faire don à l’ECG.

Un discord crée lors du premier confinement permet de se coordonner à l’échelle de la ville https://discord.gg/ZbPQXzaz4V

Nous avons également remis en place un numéro de téléphone d’urgence (attention ce n’est pas le même que lors du premier confinement) : 07-51-94-05-01

Ne restez pas isolé, organisez la solidarité à votre échelle !

Publiez !

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info




Source: Rebellyon.info