Juin 15, 2021
Par Basse Chaine
237 visites


Camp de défense des terres à Saint-Colomban, sud de Nantes, Loire-Atlantique.

A Saint Colomban, les sablières Lafarge et GSM exploitent des carrières de sable depuis 20 ans, 10 millions de tonnes de sable ont été extraits sur 115ha. Ces carrières arrivent au bout des possibilités d’extraction sur les parcelles qu’elles occupent et cherchent à s’agrandir en rachetant et louant des dizaines d’hectares de terres d’élevage placées sur le gisement de sable qu’ils veulent exploiter. Pourtant la réglementation est claire, le Plan local d’urbanisme (PLU) comme le Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) stipulent qu’aucun agrandissement des sablière ne peut être envisagé avant près de 10 ans dans le cadre de la préservation des terres agricoles. Terres d’ailleurs, dont la menace ne se limite pas à l’extraction de sable puisque chaque sablière amène avec elle l’appétit vorace du maraîchage industriel qui détruit le bocage et le remplace par des mers de plastique. Sur la commune de Saint Colomban, il y a déjà 400 hectares de serres maraîchères et ce chiffre grandit chaque année. Les conséquences sont lourdes à la fois pour le bocage historiquement entretenu par les paysans et défiguré par l’industrie du béton et du maraîchage et aussi pour la qualité agronomique de ces terres qui s’assèchent un peu plus chaque année à mesure que carriers et maraîchers vident l’eau des nappes phréatiques pour les besoins de leurs exploitations.

Pour toutes ces raisons, la commune de St Colomban est à la jonction entre les mobilisations citoyennes pour l’écologie et les luttes paysannes pour la terre. Face aux carriers et au maraîchage industriel, les habitant-e-s ne peuvent résister seuls ! C’est pourquoi, nous organisons un camp d’action de trois jours pour la défense de la terre. Nous vous appelons à nous rejoindre nombreux les 19-20-21 juin prochain pour trois jours de résistance sur le terrain.

Dès samedi 19 juin au matin un accueil sera organisé sur le camp, avec camping et cantines. A 14h, nous nous retrouverons pour une grande manifestation qui sillonnera les terres menacées. La journée sera close par une série de concerts.

Le dimanche 20 juin sera rythmé par des tables rondes, discussions et ateliers autour des alternatives concrètes au béton et au maraîchage industriel. Ce sera l’occasion de s’initier en famille à diverses techniques d’auto-construction terre-paille et de maraîchage biologique, de réfléchir aux enjeux fonciers et à l’installation paysanne et d’assister à de nombreux spectacles.

Lundi matin, très tôt, nous irons bloquer ensemble les carrières de sable pour exiger l’abandon immédiat du projet d’extension. Nous aurons tout le week-end pour préparer cette action de désobéissance civile.

Ensemble stoppons l’extension des carrières et des mers de plastiques !

En vélo, en tracteur, en voiture ou en bateau, tous-tes à St-Colomban pour trois jours de résistance contre la bétonisation du monde et l’accaparement des terres !

plus d’infos : https://lessoulevementsdelaterre.org/blog/saint-colomban








Source: Basse-chaine.info