Il avaient dénoncé le manque de masque en pleine crise de Covid-19, dénoncé leurs conditions de travail, en postant sur les réseaux sociaux une note de la direction de l’hôpital qui conseillait de laver des masques à usage unique et de ne pas en donner aux patients suspectés d’être malade.

La consigne de la direction est, en d’autres termes, une mise en danger de la vie d’autrui.

Deux personnes ont été « suspendues temporairement » dimanche 12 juillet par la direction de l’hôpital.

9 agents ont été concernés par ces procédures, dont la plupart ont eu un avertissment.

Vous pouvez retrouver ici les entretiens du rassemblement du 30 juin en soutien aux lanceurs d’alerte lors du conseil de disipline.