Lyudmyla Shandyha, responsable du Syndicat libre des cheminots d’Ukraine pour les travailleurs des transports (KVPU) de la région de Khmelnytsky, a reçu une lettre du bureau du service de sécurité (SBU) de de la région de Khmelnytsky.

Dans ce document, le premier chef adjoint du département V. Grechanyuk demande au responsable du syndicat de fournir des informations (nom, prénom et postes occupés) des membres du Syndicat libre des cheminots d’Ukraine de Khmelnytsky , se référant au paragraphe 5 partie 2 de l’art. 7 de la loi ukrainienne “sur les activités de contre-espionnage”. Après avoir consulté le secrétaire du Syndicat libre des cheminots d’Ukraine, Volodymyr Kozelsky et consulté le service juridique de la Confédération des syndicats libres d’Ukraine, Lyudmyla Shandyha a rappelé au responsable du SBU dans sa réponse que sa demande viole la Constitution de l’Ukraine. Compte tenu de tout cela, Lyudmyla Shandyha a répondu à juste titre qu’il considérait qu’il était impossible de fournir de telles informations sur les membres des syndicats.

Comme d’autres organisations syndicales locales, régionales et de branche peuvent connaitre une situation similaire, nous fournissons les commentaires du département juridique de la Confédération des syndicats libres d’Ukraine sur ce sujet [voir le site KVPU]

24 mai 2022

Traduction Patrick Le Tréhondat




Source: Laboursolidarity.org