Février 8, 2020
Par Paris Luttes
213 visites


Une semaine après la dernière grève de la faim, les personnes enfermées dans la prison pour sans-papiers de Oissel ont décidé de recommencer une grève de la faim.

Plusieurs communiqués ont continué à sortir dénonçant les conditions de rétention pourries, les violences policières et la connivence de France terre d’asile.

Malgré les intimidations et les attaques (dans la presse aussi), leur lutte ne s’est pas arrêtée : force et courage à eux !

Voici le communiqué qu’ils ont écrit, à faire tourner au maximum :

« Bonjour,

nous vous informons que les retenus du CRA de Oissel ont décidé, ce vendredi 6 février [NdPLI : sic], la poursuite de leur grève de la faim contre les mauvaises conditions de rétention, et se plaignent de ces traitements inhumains »

Le collectif




Source: Paris-luttes.info