Vendredi dernier la PAF (police aux frontières) du centre a eu la géniale idée de déplacer tout le monde dans un seul batiment (sur les trois où ils étaient enfermés avant), et d’entasser les gens à quatre dans chaque cellule. En pleine canicule, cette opération a obligé certains prisonniers de dormir dans le couloir ou dans la cour, sans compter le stress de choper le virus, vu qu’il n’y a ni possibilité de distantiation sociale, ni des masques ou du gel à disposition.

Mais comme on l’a vu de manière très claire depuis le dĂ©but du confinement, les keufs, les prefs et les juges aiment bien mettre en danger la vie des prisonniers-ères. Du coup voilĂ , un autre coup de gĂ©nie : il y a deux jours, des nouvelles personnes ont Ă©tĂ© emmenĂ©es au CRA de Vincennes, dont au moins quatre avec des symptomes de Covid. Ces nouveaux prisonniers sont actuellement en isolement dans un des batiments qui avait Ă©tĂ© vidĂ© vendredi, mais on n’a malheureusement pas plus d’infos sur leur Ă©tat de santĂ©. A quoi elle joue, l’administration de cette taule pour sans-papiers ? Enfermer tout le monde dans un espace minuscuele et ramener des personnes avec le virus, pour voir ce qui va se passer ?

Les prisonniers ne sont pas restĂ©s les bras croisĂ©s : après le dĂ©placement forcĂ© de vendredi dans le batiment 1, presque la moitiĂ© des prisonniers a dĂ©cidĂ© immĂ©diatement de rentrer en grève de la faim. Les jours suivants, certains parmi les grevistes ont dĂ» recommencer Ă  accepter les repas pour des raisons sanitaires. En effet, pas mal des gens Ă  l’intĂ©rieur ont des conditions de santĂ© compliquĂ©es, que l’enfermement et la manque de suivi de la part du personnel mĂ©dical collabo ont rendu encore plus critiques.

Mais un groupe très dĂ©ter de prisonniers a continuĂ© la grève de la faim, qui entre aujourd’hui dans son cinquième jour de lutte !

En parallèle, une plainte collective a été déposée dimanche dernier à l’administration du centre, pour dénoncer ces conditions de retentions insupportables, avec les signatures de la presque totalité des prisonniers. Au début de l’article, on a publié une photo de ce document, dont vous trouverez plus bas le texte retranscrit.

Soyons solidaires avec les prisonniers de Vincennes en lutte : appelons les cabines du batiment 1 oĂą ils sont enfermĂ©s, faisons circuler partout ces infos, organisons-nous avec des potes pour nous faire entendre depuis l’extĂ©rieur !

virus ou pas, a bas les cra !

liberte pour tou.te.s et solidarite avec les prisonniers en lutte !

PLAINTE RETENU ADMINISTRATIF

Date : 09 aout 2020

Nom : Au nom de tous les detenus en centre de rĂ©tention administrative de Paris

Description des faits :

Nous sommes actuellement tous placé en centre de rétention administrative de Pairs (CRA 1) et nous sommes à plus de 60 personnes dans un batiment (CRA 1) depuis trois jours soit depuis le 07 aout 2020, après nous avoir tous regroupé dans le meme batiment et nous sommes à quatre personnes dans des très mauvaises conditions, en manque d’air et d’oxigène. Il fait très chaud, manque de la nourriture insuffisante et il y a plusieurs personnes parmi nous qui sont malades (asthmatique, nerveux, suicidaire). Et canicule depuis le 07 aout 2020 à 44 °C.

Nous souhaitons avoir un changement dans le plus bref délai.

Il y a trois personnes contaminées de VIRUS présent dans le cenre.

Il y a plusieurs en grève depuis 3 jours. Sans manger. AU REFUS.

Suivent 35 signatures


Article publié le 12 AoĂ»t 2020 sur Paris-luttes.info