Juillet 20, 2016
Par Union Syndicale Solidaires
61 visites


L’accès à la propriété immobilière a baissé pour les plus modestes et augmenté pour les plus aisés de 1973 à 2013. Des conditions d’emprunts plus difficiles, l’augmentation des prix et des politiques d’accession à la propriété bénéficiant surtout aux classes moyennes expliquent en partie le creusement de ces inégalités.

[…]




Source: