Février 4, 2021
Par Rebellyon
170 visites


Suite au mouvement de grève dans l’éducation nationale et plus précisément au lycée Brossolette du 26 janvier, nous nous saisissons du mouvement de grève interprofessionnelle du 4 février, nous appelons à un rassemblement Il se tiendra à partir de 9h30 demain jeudi devant le lycée Brossolette au 161 cours Emile Zola à Villeurbanne et durera jusqu’à 10h45, après quoi nous nous rendrons à la manifestation organisée à la manufacture des tabacs.

L’Assemblée générale des enseignants grévistes du lycée Brossolette de Villeurbanne, cemardi 26 janvier, décide de poursuivre son action pour protester contre la décision du rectorat de supprimer des postes d’enseignants. Ces décisions auront pour conséquences de nous obliger à supprimer les dispositifs de remédiation pour les élèves en difficultés, les enseignements optionnels artistiques, linguistiques ou sportifs, et nous empêcheront de mener des projets valorisants ou d’alléger quelque peu des effectifs de classes désormais pléthoriques.

Cette nouvelle colère des enseignants d’une commune encore populaire rencontre aussi celle de la population qui prend conscience que cette attaque compromet davantage encore les chances de réussite de leurs enfants. Et comme cela ne semble pas suffire, une réforme des personnels de santé vise à supprimer la présence des infirmiers et infirmières dans les établissements,dans un contexte où les moyens dédiés à l’accompagnement socio-éducatif des jeunes (assistant social, psychologues et conseillers d’orientation, assistants d’éducation) sont déjà insuffisants. Se profile ainsi une école réduite à un minimum de transmission de savoirs, sans prise en compte de la dimension humaine et sociale des adolescents, alors même que la situation sanitaire multiplie les difficultés pour les élèves et leurs familles et appelle encore plus de moyens.

Nous avons décidé de nous saisir de la journée d’action et de grève interprofessionnelle du jeudi 4 février et d’en faire une action locale de visibilité devant le lycée Brossolette. D’ores et déjà, des enseignants de plusieurs collèges et lycées de Villeurbanne nous ont dit qu’ils nous rejoindraient puisqu’ils sont victimes de la même politique aveugle. Nous espérons rallier aussi les parents d’élèves puisqu’il en va de l’avenir de leurs enfants.

Ainsi le ton sera donné pour des actions d’ampleur après les vacances d’hiver, en mars et avril.

Les enseignants en lutte du lycée Brossolette




Source: Rebellyon.info