Janvier 10, 2018
Par Mondialisme.org
82 visites


Depuis plus de dix ans, Jeffry Pondaag, président du Comité fondateur pour les dettes d’honneur néerlandaises, poursuit en justice avec succès l’État néerlandais en collaboration avec l’avocate Liesbeth Zegveld et les victimes de la guerre coloniale en Indonésie. En raison de ces procès, il est devenu de plus en plus difficile pour l’Etat de dissimuler les violences coloniales commises pendant cette guerre. En 2016, Rémy Limpach a publié un travail de recherche décisif sur Les villages incendiés par le général Spoor qui a souligné la nature structurelle de cette violence. Acculé par la pression croissante, le gouvernement a annoncé qu’une autre étude serait menée sur cette période. Nous sommes donc entrés en contact avec Jeffry Pondaag, qui est un féroce critique de la perspective euro-néerlandaise de cette recherche, et nous l’avons interviewé (ses propos sont en italiques gras).

PDF - 159.3 ko



Source: