Septembre 18, 2022
Par Campagne BDS France
187 visites

Les États qui respectent les droits humains ne devraient pas accueillir les envoyés de l’apartheid. Nous appelons le Chili à soutenir #UNinvestigateApartheid.

Date d’origine : 16/09/2022
Auteur : BNC
Traduit par : JC pour BDS France

Le Comité national palestinien BDS (BNC), la plus grande coalition palestinienne à la tête du mouvement BDS pour la liberté, la justice et l’égalité, remercie le président chilien Gabriel Boric d’avoir courageusement reporté l’accréditation de l’ambassadeur de l’apartheid israélien après la nouvelle du meurtre par Israël d’Odai Trad Salah, 17 ans, près de Jénine, quelques heures plus tôt.

Israël intensifie ses massacres, son nettoyage ethnique, son siège, son vol de terres et sa colonisation au grand jour. Comme avec l’Afrique du Sud de l’apartheid, il ne devrait pas y avoir de relations normales avec le régime anormal d’Israël, vieux de plusieurs décennies, de colonialisme de peuplement et d’apartheid. 

Les Palestiniens sont unis pour demander la fin de la complicité internationale des États, des sociétés et des institutions dans le régime violent d’oppression d’Israël. 

Nous appelons le Chili et tous les États à mettre fin aux liens militaro-sécuritaires avec Israël et à soutenir une enquête de l’ONU sur son régime d’apartheid à l’AGNU 77. 

#UNinvestigateApartheid  #MilitaryEmbargo




Source: Bdsfrance.org