Septembre 1, 2022
Par Campagne BDS France
213 visites

Date d’origine : 31/08/2022
Auteur : Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël

Le 31 août 2022 / Par 

PUMA utilise sa « Conférence du peuple » pour se présenter comme éthique et durable – tout en continuant à être complice du régime d’apartheid d’Israël qui commet de graves violations des droits humains contre les Palestiniens.

La Campagne de Solidarité avec la Palestine et la Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI) demandent instamment à tous les intervenants de se retirer de la « Conférence du Peuple » de PUMA.

Si nous saluons les entreprises qui prennent des mesures significatives pour réduire leur impact sur la planète, ces mesures doivent être compatibles avec le respect des droits humains. La société civile palestinienne, y compris 200 équipes sportives palestiniennes, appelle depuis quelques années à un boycott mondial de PUMA, en raison de la complicité de PUMA dans les violations des droits humains dont ils sont victimes. PUMA est le principal sponsor international de l’Association israélienne de football (IFA), qui dirige et défend les clubs de football installés dans des colonies israéliennes illégales, sur des terres volées aux Palestiniens.

Comme l’écrit Sari Bashi, de Human Rights Watch, « les colonies israéliennes de Cisjordanie contribuent à de graves violations des droits humains.  Les clubs des colonies jouent leurs matchs à domicile sur des terres saisies illégalement aux Palestiniens… Les colonies sont également une cause directe des restrictions sévères imposées à la liberté de mouvement des Palestiniens, à leur accès aux ressources naturelles et à leur capacité à gérer des entreprises ou à construire des maisons. »

Comme l’ont déclaré des organisations de défense de l’environnement et de la justice climatique, dont Friends of the Earth International et Fridays for Future, la lutte pour les droits des Palestiniens est une question de justice climatique.

En tant que principal sponsor international de l’IFA, PUMA prête sa marque pour couvrir et blanchir les violations des droits humains commises par Israël, notamment contre les footballeurs palestiniens. Les joueurs palestiniens sont régulièrement attaqués, emprisonnés et tués. On leur refuse la liberté de mouvement pour assister à leurs propres matchs. Les stades palestiniens ont été bombardés et détruits.

PUMA utilise cette conférence pour se présenter comme une entreprise éthique et durable, tout en continuant à se rendre complice de graves violations des droits humains à l’encontre des Palestiniens.

Au cours des dernières années, plus de cent mille personnes de conscience dans le monde entier, ainsi que des équipes sportives professionnelles et amateurs, dont les Forest Green Rovers, le club de football le plus vert du monde, ont répondu à l’appel palestinien demandant à PUMA de respecter son engagement déclaré en faveur des droits humains en mettant fin à son soutien à l’apartheid israélien.

Nous demandons instamment à tous les intervenants de respecter l’appel des Palestiniens et de se retirer de l’événement de PUMA.

Signé :

Campagne de solidarité avec la Palestine (Palestine Solidarity Campaign), la plus grande organisation de Grande-Bretagne travaillant en solidarité avec la lutte des Palestiniens pour la justice.

Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI), faisant partie du Comité national palestinien BDS, la plus large coalition de la société civile palestinienne qui résiste à l’apartheid israélien dans le cadre de la lutte palestinienne pour la justice. 




Source: Bdsfrance.org