Ce vendredi 9 novembre, plusieurs actions non violentes ont été successivement menées afin de dénoncer le projet de « grand contournement ouest » de Strasbourg (GCO), qui menace 300 hectares de terres agricoles et forestières.