Lundi soir (17 avril) à la Chapelle a eu lieu une soirée de soutien à AutonoMIE animée par les 49 mineur-es isolé-es étranger-es du collectif. Leurs prises de parole ont été enregistrées.

Un an qu’autonoMIE se bat contre la violation des droits des enfants au nom de la gestion raciste des flux migratoires.

A l’heure où la Justice traduit des mineur-es en comparution immédiate et les jette en prison dans le seul but de terroriser et de tarir les “appels d’air” migratoires, la solidarité est, plus que jamais, notre seule arme.

Le Conseil Départemental a jeté à la rue plus de 200 jeunes depuis l’été dernier sur des prétextes plus fallacieux les uns que les autres : “Dit vivre dans la brousse“, “Est un joueur de foot professionnel“, “Ne regarde pas dans les yeux“, etc…

Tout ça pour ne pas accorder à ces ressortissants de l’Afrique francophone un statut qui leur permettrait à terme d’obtenir la nationalité française. Il en va de la préservation d’un système de domination sur lequel la France a bâti sa puissance et dont, malgré tous les beaux discours, elle ne compte pas se défaire. Là-bas on les pille, ici on les expulse. La Françafrique a encore de beaux jours devant elle…

Ecoutez les prises de parole des premier-es concerné-es qui ont eu lieu lundi soir dans une mémorable soirée de soutien à la Chapelle :

“Notre seule famille, c’est le collectif AutonoMIE”.

“Nous voulons que cela change. Mais ça ne se fera pas sans vous.”

Ecoutez aussi le témoignage d’une dame hébergeant deux jeunes chez elle :

“N’est-ce pas plutôt ces deux jeunes qui m’accompagnent ?”

Le teaser d’un film a aussi été diffusé. Ce film, en cours de réalisation, recueille la parole d’une douzaine de ces jeunes qui dénoncent le racisme qu’ils et elles subissent depuis leur arrivée en France :

Soutenez AutonoMIE en hébergeant un ou des jeunes (autonomie@riseup.net), en faisant un don, en venant nous rencontrer l’après-midi à la Chapelle, en donnant un vieux vélo… Toute aide est la bienvenue !

Suivez

notre page Facebook !


Par Information Anti Autoritaire Toulouse et Alentours (IAATA),

Source: http://iaata.info/Les-mineur-es-isole-es-etranger-es-ont-un-message-2006.html