249 visites


Vendredi 4 juin, la cour d’assises d’Evry a condamné en appel les deux anciens skinheads néonazis pour la mort de notre camarade Clément Méric à huit et cinq ans d’emprisonnement.

Ce procès et son verdict opposent un démenti sans nuance à la thèse des soutiens des assassins, parmi lesquels leur ex-mentor, Serge Ayoub, alias Batskin (ancien leader charismatique des skinheads néonazis parisiens), et largement relayées dans les médias d’extrême droite et au-delà :

Il ne s’agissait pas d’une simple rixe entre deux bandes rivales qui aurait mal tourné. Les assassins ont agi consciemment et par haine politique.
Cette agression est caractéristique de la véritable nature de l’extrême droite et du fond de son projet politique : instaurer par la violence un ordre raciste, patriarcal et autoritaire.

L’extrême droite se nourrit des inégalités sociales de ce système capitaliste pour prospérer. Combattre l’une nécessite de combattre l’autre. Face à l’extrême droite notre réponse doit être ferme, unitaire et sans compromission. Nous nous félicitons du succès de la manifestation parisienne du 5 juin et appelons à amplifier les mobilisations et initiatives unitaires contre l’État,
le capital et leurs alliés d’extrême droite. Antifascistes, partout, tout le temps.

Union Communiste Libertaire




Source: Unioncommunistelibertaire.org