par PAT DE BOTUL le 19 mars 2016

Les lycéens et étudiants ne lâcheront pas !

2016 aura-t-elle, elle aussi, son “printemps” ? Malgré la fermeture des universités parisiennes de Tolbiac ou de la Sorbonne, officiellement pour “raison de sécurité”, des Assemblées générales se sont tenues en plein air, tandis que 80.000 lycéens, étudiants et syndicalistes ont défilé à Paris et 150.000 dans toute la France, et ceci, malgré les dispositifs répressifs de la police du capital et les nombreuses ratonnades et arrestations (voir les brèves du 18 mars 2016).

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …