Janvier 19, 2021
Par Basse Chaine
266 visites


Appel de l’intersyndical de l’enseignement supérieur pour un rassemblement Mercredi 20 janvier devant le CROUS de Belle-Beille.

Une situation qui se dégrade de jour en jour…

Confinement, déconfinement, re-confinement… Et toujours aucun moyen mis en place par le gouvernement pour pallier les difficultés des étudiant.e.s. Depuis novembre 2020, les universités sont fermées et le resteront au moins jusqu’au 25 janvier.

Pour le gouvernement, l’enseignement supérieur n’est pas une priorité et les annonces de la ministre Vidal le jeudi 14 janvier nous le confirment.

Les aides financières sont largement insuffisantes quand on voit les difficultés que les jeunes traversent en ce moment :

- des connexions insuffisantes ;

- des PC vendus pour payer le loyer ;

- des examens en ligne et en présentiel, sans anonymat, sans moyens supplémentaires alloués aux universités.

À Angers, comme partout, des étudiants sans logement, qui n’ont pas accès aux cours en ligne et qui ont constaté le non-respect de l’anonymat des copies pendant les examens.

Courant janvier, deux étudiant.e.s se sont suicidé ou ont tenté de se suicider à Lyon, sans parler des nombreux autres qui ont été relayés ou non dans les médias. Mais peu importe le nombre, une tentative de suicide c’est déjà de trop.

Le coût de la vie étudiante a augmenté de presque 3% à la rentrée 2020. Pourtant, malgré les difficultés pour se loger, voire pour se nourrir, le gouvernement ne met rien en place pour les soutenir.

Même le CROUS, service public étudiant, ne peut plus se permettre de fournir des aides suffisantes aux étudiant.e.s. À Angers c’est plus d’un mois et demi d’attente pour avoir un rendez-vous auprès d’une assistante sociale, qui n’aura pas forcément d’aide à nous apporter.

Pour soutenir les étudiants l’intersyndicale départementale CGT, FO, FSU, Unef, Unl demande au gouvernement un plan d’aide d’urgence pour les étudiant.e.s :

✓ Un réinvestissement massif dans les universités et les CROUS ;

✓ Réouverture des universités avec un protocole sanitaire renforcé ;

✓ Des PC et une connexion internet pour toutes et tous ;

✓ La mise en place du RSA pour les moins de 25 ans.

L’intersyndicale appelle à un rassemblement le mercredi 20 janvier 2021 à 16h30 devant la cité universitaire Belle-Beille, au 8 Bd Beaussier à Angers.




Source: Basse-chaine.info