Septembre 19, 2022
Par Marseille Infos Autonomes
225 visites

Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, Aix en Provence n’est pas seulement un immense centre commercial à ciel ouvert pour les bourgeois d’ici et d’ailleurs. Il est aussi un lieu d’inégalités entre centre ville et zones “prioritaires”. Il est un terrain de jeu (violent) pour tout ce que l’extrême droite compte de groupuscules nauséabonds. Il est une foire d’empoigne pour les politicailleries dynastiques des Joissains et de leurs adversaires tout aussi clochemerlesques. On n’oublie pas non plus la ZAP, toute proche que nous avons été nombreuses-eux à soutenir et animer, et qui prendra sa digne place dans nos rencontres et débats…

Notre vie locale n’est pas épargnée par tous ces sujets, alors pourquoi se tenir à l’écart ?

Tous les jeudis, le 3C propose donc de participer à ces questions. Projections, conférences gesticulées, rencontres autour d’un livre, d’un⸱e témoin ou d’une expérience collective emblématique. Toujours suivis d’un débat avec les invité⸱es, les Jeudis du 3C sont l’occasion d’écouter et d’apprendre, mais aussi de donner de la voix et de commencer à construire, collectivement.

Les thèmes ? Écologie politique, féminisme, émancipation, exil et exilé⸱es, santé, alternatives, utopies, organisation et autonomie… Lutter, revendiquer, réfléchir, donc.

Une sélection des premiers rendez-vous (non exhaustif) :

22 septembre : l’invisibilisation des femmes migrantes – par le Café Migrants

Nous avons la joie de vous annoncer la reprise du Café Migrant. Le thème qui inaugure cette nouvelle saison est celui de l’exil au féminin. En effet, partir en exil met le corps à nu. Les migrant.e.s n’ont pas de valise, rarement leurs papiers d’identité. Les autorités des pays traversés repoussent parfois les personnes, elles s’attaquent à des corps. Il s’agit très vite pour celles et ceux qui partent de survivre et donc de préserver un corps en danger. Ce danger est d’autant plus grand lorsque ce corps est un corps de femme. Quels sont les enjeux spécifiques pour les femmes ?

Je vous propose d’y réfléchir avec Vanessa Cavalleri, doctorante à l’AMU, spécialiste de la migration au féminin, et avec des bénévoles qui se sont consacrés au sujet. Ces interventions seront ponctuées d’intermèdes musicaux.

13 octobre : “La France construit-elle les conditions pour ne plus se nourrir ?” Cas concret : l’avenir des terres de Pertuis. Avec la Confédération paysanne, Terres Vives Pertuis et des zapatatistes.

20 octobre : “Marchandise, travail, valeur : Décoder le capitalisme. Par le Collectif “Crise et critique”

27 octobre : 10 questions sur l’anarchisme, avec l’auteur, Guillaume Davranche

17 novembre : Constellation mythologique de Sarah Maldoror. Féminisme, décolonisation…par Maya Mihindou (de la revue Ballast)

8 décembre : rencontre débat autour de l’ouvrage “Organisons-nous” avec l’autrice Adeline de Lépinay

Voilà, quelques-unes des rencontres de la fin d’année (tout n’est pas noté). Tous les jeudis vous êtes donc les bienvenu-es au 3C, avec un bar qui vous tend les bras en plus des échanges fructueux.

A bientôt dans nos murs !




Source: Mars-infos.org