Janvier 15, 2022
Par Rouen Dans La Rue
225 visites

Ce samedi, les Jardins Joyeux avaient appelĂ© Ă  une manifestation dans les rues de Rouen pour contester l’expulsion qu’ils ont subie mardi 11 au matin. AprĂšs quelques prises de paroles sur la place de la CathĂ©drale, la foule de soutiens et habitants des Jardins Joyeux s’est dirigĂ©e rue du gros horloge en cortĂšge. « SEDELKA fumier, on va te composter », « SEDELKA assassin » ou encore « SEDELKA en feu, le prĂ©fet au milieu » Ă©taient scandĂ©s dans le cortĂšge. ArrivĂ©s rue Jeanne d’Arc, un groupe s’est dirigĂ© vers la façade de l’agence SEDELKA pour la recouvrir d’affiche et y jeter du compost.
InvitĂ©s par les manifestants contre le pass sanitaire Ă  prendre la parole au dĂ©but de leur manifestation, les Jardins Joyeux et leurs soutiens se sont ensuite rendus place de l’hĂŽtel de ville oĂč ils ont pris la parole, dĂ©nonçant la mise Ă  la rue de familles en plein hiver. Alors que la manif reprenait la rue Jeanne d’Arc, un nouvel arrĂȘt devant l’agence SEDELKA a permis Ă  des soutiens des Jardins Joyeux de taguer « SEDELKA ça commence » sur la vitrine.

Bilan de la journĂ©e. Les JJ : 2 – SEDELKA : 0




Source: Rouendanslarue.net