Juin 22, 2016
Par Le Monde Libertaire
18 visites


Cinq ans après la catastrophe de Fukushima, les japonais sont toujours traumatisés par le nucléaire. Pour autant, l’Autorité de régulation du nucléaire (ARN) a estimé que les réacteurs 1 et 2 de la centrale de Takahama (département de Fukui, centre du Japon) pouvaient fonctionner encore encore vingt ans. Vieux de quarante ans, ils ont atteint la limite légale de fonctionnement fixée après Fukushima. Mais pour l’ARN, les deux tranches remplissent les règles de sûreté en vigueur.




Source: