Interpellations, mutilations, gardes à vue… : à Montpellier comme ailleurs, les gilets jaunes subissent les violences policières, judiciaires et carcérales, provoquant son lot de drames, de pleurs, et d’angoisses. Pour mettre des mots sur ces maux, l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État et pour les libertés, qui est aussi la commission juridique de l’ « assemblée gilets jaunes Montpellier-centre », a invité des personnes réprimées à témoigner lors d’une émission de radio d’une heure, initialement diffusée en direct le 10 juillet sur Eko des Garrigues (88.5 sur la bande FM depuis Montpellier et ses environs).

Jules, journaliste au Poing, a donné la parole à Yvan, blessé par un tir de LBD ; Bruno, incarcéré pendant le mouvement ; sa femme Angélique, qui s’est de fait elle aussi retrouvée condamnée par cette situation ; Jérôme, passé par une garde à vue ubuesque ; Marie-France, membre de la section montpelliéraine de la Ligue des droits de l’homme, et Joël, tous deux étant habitués à assister aux audiences de comparution immédiate.

Ces paroles sont rares, précieuses, et malgré la gravité des témoignages, l’émission permet aussi de rappeler que face à la répression, la solidarité est notre arme.

L’émission est disponible ci-dessous dans cette vidéo youtube, bonne écoute !


Article publié le 22 Juil 2019 sur Lepoing.net