Une trop grande partie des Gilets Jaunes est indifférente à la présence de l’extrême droite en son sein. Il est urgent de sortir de ce populisme par le bas.