Septembre 11, 2021
Par Actualités Sur Les CRA
305 visites


Un ancien prisonnier a écrit des poèmes où il raconte l’enfermement au centre de rétention administrative de Vincennes. Nous relayons ici le deuxième volet de ses textes (voir la première série de poèmes).

12/04/2021

J’écris avec mon sang

Pour comprendre ce que je sens

Quand elle ouvre la bouche

C’est pour prendre des décisions louche

Son regard me culpabilise

Je préfère préparer ma valise

Il y a d’autres affaires à juger que moi

Mais dommage j’ai pas le choix

Malgré mes arguments Solide chaque fois

Cherchais à briser ma famille

N’oubliez pas que je suis entourer de bons amis

Le temps, l’argent tout est perdu

O la juge qui est tétu

Je lache pas Mes droits je les prends pas à pas

Reste le meilleur à venir il faut juste tenir

Je supporte tout pour l’avenir

Ce qui manque mon frère Mounir


12/04/2021

La fatigue des dimanch

Il reste quelque Marche

Toutes les reckets rejetées et aucun recour n’est traité

L’envie d’enlever le défi facilite les taches qui surçis

La visite de ma femme est un réconfort

L’amour sauve ton Honneur, le couvre de chaleur

Tu deviens content Mais n’oublie pas ce qui est important

Les hommes coulent au milieu des agents qui te soulent

Pas de respect, de moment d’intimité, c’est difficile

La traverser du Nil et plein de crocodiles

Vice de procédure Impossible c’est dure

Avec les démarche privées Nous sommes déjà crevé

Les juges nous poussent à craquer

Les avocats Nous ont Braqués

Malgré la présidente Nous a libérer

La préfecture fait apel après les délibérer


26/03/2021

Les Décisions des juges pareil que le gouvernement

Rétention oui oui Non au confinement

Le sonnettes d’alarmes des médecins et les Associations qui incistent

Mais à la fin c’est les autres qui décident

Il suffit des débats contradictoires

Pour te retrouver au trottoire

CNews pour dormir ou pas, D’après ALAIN CHAPA

Vas savoir où tu mets tes pas

Prendre la corona au Leger

Pour eux Notre vie pas cher

Les jours passent Les avocats trouvent pas l’impasse

Pour Protéger ton Ame la patiente reste ton arme

Tellement de soucis on a Viellit

Nous sommes pas près de revenir au pays

Trouvez Nous une solution avant qu’on panique

Vous avez pas la conscience ou le déclic

Nous sommes dans une salle d’attente sans Accueil

C’était mieux dans un EHPAD au Milieu des vielles

Fatigués de penser

Nos Idées devient Noire foncées

SARKOZY comme créateur de double peine

Ces condamnation, un SHOW MAN sur Seine

La liste est longue

La justice irréprochable comme Talent


27/02/2021

Détenu Immigré étranger le retenir pour quel droits

Après toutes les démarches rien à foutre de toi

C’est amoral je commence à perdre la voie

Justice j’espère que tu m’entends je peux rien faire sans Toi

L’Erreur ça se paye mais ne se traduit pas en injustices

Dans toutes les langues et religion de MOJAMED au Christ

Des aller retours dans les couloirs j’en ai marre

Mais je vais Sortir d’ici tôt ou tard

Les garde à vue les tests les vols ça se suit on peut plus

Il s’en fout Monsieur le président MACRON

Jusqu’à ce que nous craquerons

Nous les étrangers comme Humains notre destin entre nos mains

Arrêtez de faire sur nous les parrains

Comme Sarkozy et Jean Pierre Raffarin

Ont pas décision commun

Pour eux nous éloigner c’est la fin


12/04/2021

Le stylo papier entre mes mains

Au centre un terrain

Comme un bateau sous marin

Sur le quai de Vincenne

Le temps s’arrête trouve le capitaine

La nuit envelope la misère

Une forêt d’un lieu désert

Le vide fait l’interrogatoire

Dans l’obscurité et le noir

Qui va t’entendre avec toutes ces langues, qui va comprendre

Dans cette espace perdu sur place

Demande ce qui se passe ?

Les raisons introuvable

La rétention justifiable

La différence ente la prison n’est pas fiable

Être ici aucune raison valable

Enfin rien ni stable




Source: Abaslescra.noblogs.org