Août 29, 2021
Par Le Monde Libertaire
175 visites


Un documentaire graphique est une belle illustration de la situation au Kurdistan et de la rĂ©volution culturelle et sociale en cours au Rojava et plus largement dans le l’ensemble du Kurdistan.

Les auteurs mĂȘlent la dĂ©marche pĂ©dagogique et mise en perspective historique pour donner un ensemble agrĂ©able Ă  lire et Ă  regarder. L’album est dessinĂ© en noir et blanc et joue sur les grisĂ©s. Les filles du Kurdistan proposent une mise en perspective de la rĂ©volution fĂ©ministe dans la rĂ©gion. Partant de la biographie d’une combattante kurde, l’ouvrage reprend l’historique des transformations culturelles dans ce pays, Ă  cheval sur quatre États (Iran, Irak, Turquie et Syrie). Ils suivent les militantes sous la forme d’un reportage.

Un portrait de groupe permet de montrer les principales actrices de la transformation des rapports de genre au Kurdistan et de montrer comment les femmes sont devenues des combattantes.
La construction de l’ouvrage analyse aussi l’évolution du principal responsable du Parti communiste du Kurdistan, passant d’un marxisme-lĂ©ninisme des plus sectaires Ă  la lecture de Murray Bookchin et au municipalisme libertaire.
Les femmes jouent un rĂŽle prĂ©pondĂ©rant dans cette Ă©volution saisissant la promesse d’égalitĂ© pour en faire une rĂ©alitĂ©. AprĂšs le printemps syrien de 2011, les Kurdes espĂšrent une transformation. TrĂšs vite, les fanatiques religieux tentent d’imposer leur loi d’airain. Refusant la soumission Ă  l’ordre thĂ©ologique des fanatiques, ces femmes prennent les armes. Elles forment alors les bataillons des YPG,les YPJ, les UnitĂ©s de dĂ©fense des femmes auxquels sont associĂ©s d’autres groupes issus de la rĂ©sistance au totalitarisme religieux comme les YJE, les UnitĂ©s des femmes d’Ezidxan, les femmes yĂ©zidies ou les HSNB, les combattantes syriaques.
Les auteurs donnent alors à suivre les femmes dans la rudesse et la violence des combats, y compris dans le sacrifice ultime que pratiquent les Kurdes, souvent pour ne pas devenir esclaves des islamistes, le récit évoquant crûment leur destin en cas de capture. La volonté de vivre libre est le ferment de cette lutte.
Cette mosaïque donne au Kurdistan son caractÚre cosmopolite et laisse espérer que le Kurdistan devienne une terre libérée de toutes les oppressions
.

Sylvain Boulouque

Les filles du Kurdistan. Une rĂ©volution fĂ©ministe. MylĂšne Sauloy et ClĂ©ment Baloup. Steinkis 2021144 p. 20 €




Source: Monde-libertaire.fr