Septembre 22, 2017
Par Le Monde Libertaire
148 visites


Avec la démission de son vice-président Florian Philippot, c’est l’image pseudo-sociale du parti d’extrême droite qui se lézarde. Les cadres frontistes travaillent à sa « refondation » sur une base raciste, identitaire et libérale. Doit-on le regretter : au moins, ainsi, les choses sont claires !




Source: