Les enseignants du lycée Grandmont, réunis en assemblée générale le jeudi 16 mai 2019, appellent tous leurs collègues à se mettre en grève le premier jour des épreuves du baccalauréat, le lundi 17 juin, contre la réforme du Lycée et la loi dite de « l’École de la Confiance ».

Ils appellent les autres établissements à rejoindre cet appel. Certains d’entre eux, en France et dans le département (lycées Vaucanson et Jean Monnet), formulent le même appel. Il s’agit à présent d’amplifier le mouvement.

Ils demandent aux organisations syndicales de :

  • soutenir leur appel de manière franche et massive ;
  • rendre public ces appels à la grève le plus rapidement possible ;
  • se servir de ceux-ci pour construire dès à présent un rapport de force et obtenir, a minima, un moratoire, sur l’application catastrophique dès la rentrée d’une réforme unanimement décriée par les personnels enseignants, d’éducation et psychologues de l’Éducation nationale et par les organisations de parents d’élèves.

Le projet de loi a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 19 février dernier, et par le Sénat (dans une version amendée) le mardi 21 mai.


Article publié le 22 Mai 2019 sur Larotative.info