Mai 15, 2022
Par Le Monde Libertaire
291 visites

En prévision des élections législatives
Le pĂšlerinage Ă  Saint Pierre sur Dives
Est incontournable pour les candidats
Qui mĂȘlent profession et acte de foi.

Vouant un culte au suffrage universel
Ils se livrent à des simagrées rituelles
Et le lundi matin sous les petites halles
Ils babillent en appui sur un piédestal.

S’ils fredonnent l’air de la dĂ©mocratie
Du capitalisme moral et de la patrie
Les adultes le reprennent en canon
Communient et entrent en pĂąmoison.

Les mĂŽmes, eux, leur tirent la langue
Et crient haro sur leurs harangues
Se moquant gentiment des guignols
De leurs boniments et fariboles.

Leurs parents, gĂȘnĂ©s, font « chut ! »
S’ils osaient ils diraient mĂȘme « zut ! »
On ne fait pourtant pas des enfants
Pour qu’ils agissent en garnements.

La politique, c’est vraiment trop sĂ©rieux
Pour autoriser le charivari des morveux
Pensent les gens vraiment raisonnables
Qui s’offusquent que l’on rit des notables.

Les gamins se fichent des regards noirs
De papa, maman et tonton Grégoire
Et Ă  dĂ©faut du mot, ils partagent l’esprit
Des partisans du foutoir et de l’anarchie.

CĂ©d.




Source: Monde-libertaire.fr