Avril 1, 2021
Par Dijoncter
306 visites


« Dijon-Métropole et le Conseil Départemental sont tombés d’accord pour en faire une champignonnière, alimentant à terme toutes les écoles, collèges, lycées, maisons de retraites et restaurants de Côte-d’Or en champignons bio ! »

Communiqué des Amis de la Terre Côte-d’Or, 1er AVRIL 2021

Pollution de l’air : merci aux élus courageux qui ont bloqué le tunnel de la LINO !

Ce matin ils étaient tous là, unis pour engager les mesures efficaces afin de réduire drastiquement les morts provoquées par les accidents automobiles et la pollution de l’air !

JPEG - 30.3 ko

Merci aux courageux élus locaux, de tous bords politiques, qui ont symboliquement bloqués ce matin le tunnel de la Lino avec un ruban tricolore, symbole de leur engagement à protéger la Vie humaine et à lutter contre le dérèglement Climatique.

Source photos : Le Bien Public

Les élus ont déclarés, dans un communiqué commun :

« Depuis des décennies, nous nous interrogions sur les mesures les plus efficaces que nous devions prendre pour protéger la Vie de nos concitoyens. Aujourd’hui, une évidence commune nous est venue : finies les demies mesures qui ne changent rien, les projets d’aménagements de ronds-points, ceintures et bretelles sur la Lino sont abandonnés :

la circulation abusive des voitures individuelles est la cause d’environ 4 000 morts par an par accidents de la route, et 100 000 morts par an par la pollution atmosphérique des pots d’échappements et des chaudières. C’est énorme, et rapporté à la population de la Bourgogne, nous déplorons près de 4 200 morts par an, en moyenne plus de 11 morts chaque jour de l’année.

La France est régulièrement condamnée, nous élus locaux décidons d’agir pour la santé publique.

La France est régulièrement condamnée : le 12 juillet 2017, à la suite d’un recours des Amis de la Terre France, le Conseil d’État plus haute juridiction administrative, ordonne au gouvernement d’agir en élaborant et mettant en œuvre des plans relatifs à la qualité de l’air, afin de respecter les normes de concentrations en particules fines et en dioxyde d’azote fixées par directive européenne.

Le 10 juillet 2020 le Conseil d’État enjoint de nouveau l’Etat à agir contre la pollution en prononçant une astreinte d’un montant historique de 10 millions d’euros compte tenu ” de la gravité des conséquences en matière de santé publique et de l’urgence particulière qui en résulte”.

La France dans le viseur des instances européennes sur ce sujet.

Concernant les émissions de dioxyde d’azote, la France, déjà condamnée par la Cour de justice de l’Union européenne le 24 octobre 2019 à agir pour respecter les valeurs, et a fait l’objet d’une nouvelle mise en demeure le 2 décembre 2020 en raison de l’insuffisance de son action pour remédier à la situation dans douze agglomérations. La France avait jusqu’au 3 février 2021 pour prouver qu’elle respecte ces valeurs, et pourrait se voir imposer des sanctions financières d’au moins 240 000 euros par jour de retard. Concernant les émissions de particules fines (PM10), la France a également été traduite devant la Cour de Justice de l’UE le 30 octobre dernier.

Si la Loi Climat et résilience devrait, en toute logique, rendre obligatoire la rénovation de tous les bâtiments au standard BBC (bâtiments basse consommation, consommant moins de 50 kWh/an/m², alors que la moyenne est de 200 kWh/an/m²), rendant ainsi l’air beaucoup plus propre et baissant considérablement les dépenses de chauffage, nous élus locaux devons faire notre part et agir très fortement sur les transports routiers locaux. Fini le développement anarchique et idéologique de routes et 4 voies tout autour de Dijon, place aux transports collectifs, sur le modèle de l’Allemagne et de la Suisse, nos plus proches voisins !

Le devenir du double tunnel de la Lino, et du macadam :

Symbole des erreurs du 20e siècle, ce tunnel va accueillir, pour l’un des tubes, le futur tramway circulaire, desservant Plombières-les-Dijon, Talant, Daix, Fontaines-les-Dijon, Dijon, Saint-Apollinaire, Longvic et Chenove. Évidement, des navettes (cadencées ou à la demande, suivant les horaires), desservirons Asnières-les-Dijon, Bellefond, Ruffey-lès-Echirey, Sennecey-les-Dijon, Ouges, Perrigny-les-Dijon, Marsannay-la-Côte …

Quand à l’autre tube, Dijon-Métropole et le Conseil Départemental sont tombés d’accord pour en faire une champignonnière, alimentant à terme toutes les écoles, collèges, lycées, maisons de retraites et restaurants de Côte-d’Or en champignons bio !

Pour l’an prochain, notre engagement est de financer le dernier tronçon manquant du tramway, son prolongement de Chenove à Plombières-les-Dijon pour boucler l’anneau de transports propres autour de Dijon, capitale des Ducs de Bourgogne. »

JPEG - 36.4 ko

Au premier plan nos élus bloquant la circulation automobile. Soulagés, ils ont déclarés :

Nous voyons le bout du tunnel de la pollution atmosphérique, on respire !

En arrière plan la foule des citoyens venus saluer et soutenir cette décision historique pour le bien commun.

Source photo : Le Bien Public

Les Amis de la Terre Côte-d’Or saluent l’engagement exemplaire des élus locaux, et seront à leurs côtéspour accompagner toutes nouvelles évolutions en rapport avec la santé publique !

www.amisdelaterre.org/groupe-local/cote-dor/

Let’s block ads! (Why?)




Source: Dijoncter.info