Depuis le début du « grand débat » lancé par le gouvernement à la mi-janvier, Emmanuel Macron est omniprésent dans les médias. Ses déplacements sont scrutés, et ses interventions lors de « débats » (qui prennent rapidement la forme de monologues) sont retransmis en direct par les chaînes d’information en continu. Et surtout, sa « performance » fait l’objet de tous les commentaires éblouis des éditocrates. Pendant ce temps, la mobilisation des gilets jaunes se poursuit. Ces derniers ne provoquent pas le même enthousiasme chez les tauliers des grands médias, qui ne manquent pas une occasion de les mépriser et de les insulter. Retour en images sur ce contraste qui n’est pas sans évoquer La Fontaine : « Selon que vous serez puissant ou misérable… »