Novembre 11, 2020
Par Attaque
263 views


France Bleu / mardi 10 novembre 2020

« Ils ont coupé les flexibles et mis le feu à la cabine.«  Au téléphone, Sandra Ferrari, la maire des Déserts, en Savoie, n’en revient toujours pas. Dans la nuit de lundi à mardi, quelqu’un s’en est pris à l’engin de chantier qui réalise les tous premiers travaux de la retenue collinaire de la commune.

« C’est fait pour retarder le chantier« , enchaîne l’élue, qui mène aujourd’hui ce projet, porté et validé par l’ancienne municipalité, en sa qualité de présidente du Syndicat mixte des stations des Bauges.

Il s’agit de créer un lac artificiel de 25 000 mètres cubes, qui doit permettre d’alimenter des canons à neige pour assurer l’enneigement du front de neige de la station de la Féclaz, bien connue des amateurs de ski de fond.

Mais c’est aussi un projet décrié par plusieurs associations écologistes et certains habitants du village, qui voient plutôt d’un mauvais œil ce démarrage des travaux, mené « dans l’opacité la plus totale. » « On est mis devant le fait accompli« , confie un opposant au projet, qui craint que la dégradation de l’engin de chantier ne fasse du tort à la cause qu’il défend. « Mettre des canons à neige maintenant ça ne sert à rien si dans 10 ans il n’y a plus de neige du tout. » […]




Source: Attaque.noblogs.org