Décembre 10, 2020
Par Dijoncter
331 visites


Une chanson détournée pour défendre l’instruction en famille sur l’air bien connu de Boris Vian.

Monsieur le président

je vous fais une lettre

que vous lirez peut-être

si vous avez le temps

Je viens de recevoir

l’obligation scolaire

qui m’demande en tant qu’p/mère

de trahir mon enfant

monsieur le président

elle ne veux pas la faire

Elle dit qu’elle n’est pas sur terre

Pour aller y perdre son temps

C’est pas pour vous fâcher

il faut que je vous dise

notre décision est prise

nous allons déserter

Depuis qu’elle est vivante

elle dispose de son temps

son corps et son esprit

lui appartiennent aussi

Elle décide pour sa vie

elle vit en liberté

elle apprends à son gré

et cela la réjouit

Elle ne veut pas y aller

et je ne l’emmènerai pas

elle n’marcheras pas au pas

contre sa volonté

Je ne la manipul’rai pas

je ne lui mentirai pas

sur votre institution

basée sur les oppressions

Plein de bonne volonté

et de bonnes intentions

j’en veux pas à vos profs

qui sont pris·es pour des cons

Les racines sont biaisées

voir complètement pourries,

être enfermé·es contre son gré

c’est dire oui aux hiérarchies

Nous n’irons pas à l’école

nous gardons l’droit d’choisir

nous refus’rons d’obéir

vous devez entendre nos paroles

Si vous nous poursuivez

prévenez vos gendarmes

que nous n’aurons pas d’armes

mais que nous saurons résister




Source: Dijoncter.info