Août 5, 2016
Par Le Monde Libertaire
15 visites


par Pat de Botul le 5 août 2016

Les délires d’Auchan

Le 8 juillet, Stéphanie, qui supervisait six caisses automatiques, a omis de scanner l’article d’une cliente – un pot de sauce tomate – que celle-ci avait rajouté à l’insu de l’hôtesse de caisse. Montant du larcin : 85 centimes d’euro, que la cliente a finalement payés après avoir été interpellée par un agent de sécurité du magasin. Deux jours plus tard, la caissière a été mise à pied à titre conservatoire et a reçu une lettre de licenciement pour « manipulations frauduleuses et caddie de complaisance » ! Licenciée pour 85 centimes d’€ !

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: