Y’a plusieurs trucs qui me trottent dans la tête au sujet de nos façons d’aborder le militantisme féministe via le terme de « copines ».