Novembre 23, 2022
Par Marseille Infos Autonomes
250 visites

L’espéranto, langue internationale à la portée de tous est, aux yeux des idéologies fanatiques, une langue dangereuse qui doit être combattue. C’est notamment le sort qu’elle a connu dans l’Allemagne nazie ou dans l’Union Soviétique sous Staline. L’historien allemand Ulrich Lins, après l’ouverture des archives, actualise les documents disponibles et montre les conséquences de la condamnation hitlérienne de l’espéranto comme langue de la domination mondiale des Juifs et de la liquidation par Staline du mouvement espérantiste ouvrier soviétique et ses pratiques internationales.

Le livre La danghera lingvo écrit en allemand et en espéranto a déjà été traduit en plusieurs langues dont le japonais, le coréen, l’italien, le russe, l’anglais…

Renée Triolle, professeure de russe et d’espéranto (notamment au CIRA), fait partie de l’équipe de traducteurs.

L’espéranto, langue dangereuse : une histoire des persécutions sous Hitler et sous Staline par Ulrich Lins , traduction coordonnée par Pierre Dieumegard, est paru aux éditions L’Harmattan en 2022.

Ce livre sera disponible au CIRA le jour de la causerie.




Source: Mars-infos.org