Janvier 11, 2018
Par Rebellyon
339 visites

On sait que Gérard Collomb en a “un peu marre de passer pour le facho de service” concernant sa politique en matière d’accueil des migrants. Une chose est sûre, il y a peu de chance qu’il passe pour un “coco”, si l’on en croit les propos rapportés par Le Canard enchaîné. Lors d’une réunion dînatoire avec les parlementaires La République en Marche (LREM) d’Ile-de-France pour faire de la pédagogie sur son projet sur l’asile et l’immigration, Aurore Berger, porte-parole du groupe à l’Assemblée nationale, aurait alerté les convives sur l’origine politique des bénévoles des associations qui aident les migrants : “Il ne faut pas se leurrer, beaucoup de ces associations sont noyautées par des militants politiques d’extrême gauche.” Gérard Collomb aurait alors abondé dans son sens : “Et l’extrême gauche, ne l’oublions pas, ce sont des millions de morts en URSS“, a-t-il lâché, selon le Palmipède. S’il y a peu de chance que ces associations aident les sans-papiers afin de les mettre dans des goulags, Gérard Collomb semble avoir maille à partir avec elles. En juin dernier, en pleine crise à Calais, il leur avait demandé d’aller “déployer leur savoir-faire” ailleurs.

source : Lyon capitale

JPEG - 317.4 ko



Source: