Novembre 4, 2020
Par Rebellyon
177 visites


Bulletin n° 193 du 29 octobre 2020, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.

Bonjour,

Le bulletin no 193 du 29 octobre 2020, du petit journal mobile recto-verso A4 « RESISTONS ENSEMBLE » du réseau contre les violences policières et sécuritaires est sorti. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques …

À bientôt.

L’équipe de rédaction

Lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf.

Les 3 F de Macron : Floutage, Filoutage, Flicage

Un commissariat est bombardé à coups de feu d’artifice pour venger un copain blessé suite au pare-chocage de son scooter par les flics, d’autres flics jouant aux cowboys sont piteusement dépouillés de leurs armes. Ce contexte est pris comme prétexte par le pouvoir pour satisfaire les exigences du FN/RN et de ses alliés de la droite, retransmises par les syndicats policiers.

Désormais, obligation de floutage des vidéos filmant les actions des forces de l’ordre qui circulent sur les réseaux, éloignement des journalistes et des observateurs humanitaires, peine planchers pour ceux qui sont qualifiés d’« agresseurs » de policiers.

Il ne reste que le droit de tirer à vue sur la foule. A ce rythme là, ça ne va pas tarder.

Jusqu’ici les actes de barbarie de la police, yeux crevés, mains arrachées, morts par asphyxie et étranglement ou encore pare-chocages… sont restés pratiquement impunis. Mais une partie des ces crimes pouvaient au moins être démasqués grâce aux vidéos et témoignages. Avec les nouvelles mesures décidées ou dans les cartons, la police peut maintenant les camoufler encore plus.

Cette logique de floutage, filoutage, flicage est dans l’ADN du pouvoir. C’est elle qui est à l’œuvre dans la gestion de l’épidémie de coronavirus. Toutes les données statistiques de la 1re vague ont été floutées ; le pouvoir n’a pas cessé de filouter concernant les masques puis les tests et le suivi des contaminations ; plutôt que d’ouvrir des lits d’hôpitaux le pouvoir en a supprimé (comme au CHU de Nantes où 100 lits ont été fermés), la seule réponse a été répressive et liberticide : le couvre feu qui assure le flicage de la population.

Floutage, filoutage, flicage , les 3 F de Macron agissent comme une logique aveugle et cynique même dans le cas de la tragédie de l’assassinat du professeur du collège de Conflans, Samuel Paty. Floutage des circonstances exactes qui ont conduit à ce meurtre ignoble ; filoutage du discours sur l’unité nationale qui conduit directement à la stigmatisation des musulmans ; flicage avec la chasse aux sorcières lancée contre tous ceux qui oseraient dénoncer l’islamophobie ambiante.
Gardons les yeux ouverts malgré l’obscurité de l’époque, la logique des 3F continuera d’agir. Ne baissons pas la garde.

au sommaire
  • Les 3 F de Macron : Floutage, Filoutage, Flicage
  • « Maltraitance institutionnelle » dans l’éducation
  • On oublie pas, on ne pardonne pas !
  • Répression des manifestants : sur tous les plans, encore et de plus en plus
  • Quartiers dangereux, ou quartiers en danger ?
  • Détermination des luttes de sans papiers



Source: Rebellyon.info