DĂ©cembre 16, 2020
Par Campagne BDS France
231 visites


Home»Actus»Les 20 principaux impacts de notre travail collectif pour la justice en 2020


image_pdfimage_print

Communiqué du Comité national palestinien du BDS (BNC)

le 15 décembre 2020

Votre soutien a permis nos rĂ©alisations collectives, y compris les premiĂšres Ă©tapes vers les sanctions, mais nous avons besoin d’une impulsion beaucoup plus forte de la base et de la sociĂ©tĂ© civile pour y parvenir.

MalgrĂ© son investissement massif de ressources financiĂšres, politiques, diplomatiques, de propagande et d’espionnage dans sa guerre contre le mouvement BDS, IsraĂ«l a Ă©chouĂ©, comme l’admettent aujourd’hui certains de ses propres groupes de pression, grĂące Ă  votre soutien dans le monde entier.

Depuis des annĂ©es, les militants se demandent quand nos efforts fructueux en matiĂšre de « B Â» et de « D Â» commenceront Ă  dĂ©boucher sur un certain « S Â». Quand nos campagnes de boycott et de dĂ©sinvestissement Ă  la base commenceront-elles Ă  inciter les dĂ©cideurs politiques Ă  envisager d’imposer Ă  l’IsraĂ«l de l’apartheid des sanctions similaires Ă  celles imposĂ©es Ă  l’Afrique du Sud de l’apartheid dans le passĂ© ?

Nous partageons avec vous ci-dessous 20 des plus importants indicateurs d’impact que votre soutien nous a permis d’atteindre collectivement en 2020. Nous avons peut-ĂȘtre commencĂ© les premiĂšres Ă©tapes de cette transition vers le « S Â», mais nous avons encore besoin d’une impulsion beaucoup plus forte de la base et de la sociĂ©tĂ© civile pour y parvenir.

DONNEZ !

  1. Soutien mondial Ă  #UNInvestigateApartheid : L’appel palestinien Ă  l’ONU pour enquĂȘter sur l’apartheid israĂ©lien et imposer des sanctions pour y mettre fin, comme cela a Ă©tĂ© fait contre l’Afrique du Sud, a reçu un soutien massif de la sociĂ©tĂ© civile internationale. Parmi les signataires figurent 452 organisations de la sociĂ©tĂ© civile du monde entier, des pays du Sud, dix ex-prĂ©sidents d’AmĂ©rique latine et d’Afrique, 720 parlementaires, diplomates et personnalitĂ©s culturelles, ainsi que le diplomate des Nations unies membre de The Elders Lakhdar Brahimi.
  2. Des appels de plus en plus nombreux aux sanctions : Des dirigeants politiques et des personnalitĂ©s du monde entier ont appelĂ© Ă  l’adoption de sanctions contre IsraĂ«l afin de mettre un terme Ă  l’annexion formelle et de facto des terres palestiniennes. Parmi eux, le Conseil oecumĂ©nique des Eglises et, au Royaume Uni, des dĂ©putĂ©s, le CongrĂšs des Syndicats (TUC), et des artistes de renom.
  3. Des dirigeants arabes appellent Ă  des sanctions : Des dizaines de dirigeants arabes – anciens premiers ministres, ministres et diplomates, personnalitĂ©s de la culture et de la sociĂ©tĂ© civile – appellent Ă  « un large Ă©ventail de sanctions efficaces Â» pour contrer l’apartheid israĂ©lien et l’annexion illĂ©gale.
  4. L’ONU publie une base de donnĂ©es sur les colonies : L’ONU a publiĂ© Â» une liste trĂšs attendue de 112 sociĂ©tĂ©s complices de l’entreprise illĂ©gale de colonisation israĂ©lienne, un premier pas concret vers la responsabilisation des sociĂ©tĂ©s israĂ©liennes et internationales qui permettent les graves violations des droits des Palestiniens par IsraĂ«l. La ConfĂ©dĂ©ration syndicale internationale (CSI), qui reprĂ©sente 200 millions de travailleurs dans 163 pays, a appelĂ© les entreprises figurant sur la liste des Nations unies Ă  « mettre fin Ă  leur prĂ©sence illĂ©gale 
 sur la terre palestinienne Â».  NĂ©anmoins, de nombreuses entreprises complices ne sont pas encore incluses dans la base de donnĂ©es et doivent ĂȘtre ajoutĂ©es. Par exemple, plus de 100 organisations demandent que l’ONU ajoute HPE Ă  la base de donnĂ©es pour sa complicitĂ© dans les colonies israĂ©liennes.
  5. La justice israĂ©lienne subit des dĂ©faites : La guerre juridique d’IsraĂ«l (lawfare) contre le BDS a subi des coups importants. RĂ©primandant le gouvernement français, la Cour europĂ©enne des droits de l’homme a jugĂ© que le fait de prĂ©coniser le boycott des produits israĂ©liens relevait de la libertĂ© d’expression protĂ©gĂ©e par la Convention europĂ©enne des droits de l’homme. Un tribunal allemand a statuĂ© que la ville de Munich ne pouvait pas refuser un espace public aux groupes du BDS pour leurs manifestations. Aux États-Unis, une tentative incessante soutenue par le lobby israĂ©lien pour censurer et punir l’American Studies Association (ASA) pour son soutien au boycott universitaire d’IsraĂ«l a une fois de plus Ă©chouĂ© devant les tribunaux.
  6. La Cour suprĂȘme britannique soutient le dĂ©sinvestissement local : La Cour suprĂȘme du Royaume-Uni, dans un arrĂȘt historique, a rĂ©tabli le droit des fonds de pension des autoritĂ©s locales Ă  se dĂ©sinvestir des entreprises complices des violations israĂ©liennes des droits de l’homme, en rĂ©primant les restrictions gouvernementales illĂ©gales.
  7. Soutien progressif croissant des États-Unis aux droits des Palestiniens et au BDS : Les reprĂ©sentants du CongrĂšs amĂ©ricain appellent Ă  conditionner le financement militaire d’IsraĂ«l ; 22 % des Juifs amĂ©ricains de moins de 40 ans soutiennent un boycott total d’IsraĂ«l; Alexandria Ocasio-Cortez – AOC – a abandonnĂ© une manifestation cĂ©lĂ©brant Yitzhak Rabin, qui a dirigĂ© le nettoyage ethnique et la rĂ©pression violente du peuple palestinien ; la dĂ©putĂ©e Cori Bush, qui soutient le BDS, a Ă©tĂ© Ă©lue malgrĂ© les dĂ©nigrements du lobby israĂ©lien.
  8. Les principales institutions financiĂšres dĂ©sinvestissent : Davantage d’institutions financiĂšres de premier plan se sont retirĂ©es des entreprises impliquĂ©es dans les crimes d’IsraĂ«l contre les Palestiniens. Le fonds de pension nĂ©erlandais ABP s’est sĂ©parĂ© de deux banques israĂ©liennes qui finançaient les colonies, et la sociĂ©tĂ© norvĂ©gienne Storebrand s’est sĂ©parĂ©e de quatre sociĂ©tĂ©s profitant de l’occupation illĂ©gale d’IsraĂ«l.
  9. Boycott culturel et gains contre le lavage des roses : Le soutien au boycott culturel des institutions culturelles israĂ©liennes complices s’est accru. Plus de 170 rĂ©alisateurs de films queer s’engagent Ă  ne pas participer au festival du film LGBT TLVFest, parrainĂ© par le gouvernement israĂ©lien. Dix-neuf participants au TLVFest 2020 se sont retirĂ©s, dont huit cinĂ©astes brĂ©siliens. Docaviv – le Festival international du film documentaire de Tel-Aviv 2020, qui s’associe Ă  des ministĂšres du gouvernement israĂ©lien, a Ă©galement Ă©tĂ© bouleversĂ© par quatre annulations de la part de cinĂ©astes et d’invitĂ©s internationaux.
  10. La semaine contre l’apartheid israĂ©lien intĂ©grĂ©e dans les campagnes antiracistess: Plus de 100 groupes europĂ©ens se sont joints Ă  un appel palestinien pour coordonner les Ă©vĂ©nements annuels de la Semaine contre l’apartheid israĂ©lien (IAW) avec les activitĂ©s marquant la JournĂ©e internationale pour l’élimination de la discrimination raciale. La Semaine contre l’apartheid israĂ©lien a Ă©tĂ© organisĂ©e dans le monde entier, malgrĂ© la pandĂ©mie de COVID-19, et de nombreux Ă©vĂ©nements ont dĂ» se dĂ©rouler en ligne.
  11. Les victoires du dĂ©sinvestissement des campus : L’UniversitĂ© de Manchester (Royaume Uni) a dĂ©sinvesti prĂšs de 2 millions de livres sterling Ă  des entreprises complices de l’oppression d’IsraĂ«l. Aux États-Unis, les Ă©tudiants de l’universitĂ© Columbia, de l’universitĂ© de l’Illinois Urbana-Champaign et de l’universitĂ© d’Etat de San Francisco ont tous votĂ© pour se dĂ©sinvestir de l’apartheid israĂ©lien.
  12. Les victoires de la campagne de boycott du Puma : La plus grande universitĂ© de Malaisie, Universiti Teknologi MARA (UiTM), a mis fin Ă  un accord de parrainage avec Puma concernant le soutien de la sociĂ©tĂ© aux colonies israĂ©liennes illĂ©gales. Le club de football Luton Town FC, qui fait partie de la Ligue de championnat britannique, a abandonnĂ© Puma comme fournisseur, tout comme le club de football Chester F.C. du Royaume-Uni. Dans un moment de franchise, un avocat de Puma a rĂ©sumĂ© l’impact de la campagne Ă  un organisateur de boycott, en disant : « Vous nous rendez la vie misĂ©rable Â».
  13. Les artistes arabes s’opposent Ă  la normalisation des EAU : PrĂšs de 100 artistes arabes, y compris palestiniens, ainsi que 17 groupes et organisations culturelles se sont engagĂ©s Ă  boycotter toutes les activitĂ©s culturelles parrainĂ©es par le rĂ©gime des EAU au sujet de la normalisation d’IsraĂ«l. Parmi les signataires figurent des grands noms du cinĂ©ma, de la musique, de la photographie, des arts du spectacle et des arts visuels, entre autres.
  14. G4S perd des contrats : Le Programme des Nations Unies pour le dĂ©veloppement (PNUD) et une multinationale en Jordanie – qui a demandĂ© Ă  rester anonyme – ont dĂ©cidĂ© de ne pas renouveler leurs contrats avec G4S en 2020. G4S, la plus grande sociĂ©tĂ© de sĂ©curitĂ© au monde, a une longue histoire d’implication dans les violations des droits de l’homme dans le monde entier, y compris la participation Ă  la gestion de l’AcadĂ©mie de police israĂ©lienne Ă  JĂ©rusalem, la formation des forces de police israĂ©liennes, avec un long historique d’implication dans les crimes de guerre.
  15. Propagation des zones libres d’apartheid : MalgrĂ© la pandĂ©mie de COVID-19, les zones libres d’apartheid (ZLA) continuent de se rĂ©pandre et de mobiliser les communautĂ©s. En Italie, le nombre d’activitĂ©s commerciales, de centres culturels et sportifs et d’associations qui se sont dĂ©clarĂ©s libres de l’apartheid israĂ©lien a dĂ©passĂ© les 200. Plus de 100 ZLA en Europe ont dĂ©noncĂ© le #CoronaRacism, y compris celui d’IsraĂ«l. Au Chili, la FĂ©dĂ©ration des Ă©tudiants de l’UniversitĂ© Austral s’est dĂ©clarĂ©e zone libre d’apartheid, tout comme dix associations d’étudiants de l’UniversitĂ© Complutense de Madrid.
  16. Victoires du #RightToBoycott : MalgrĂ© l’intensification des tentatives d’IsraĂ«l et de ses alliĂ©s d’extrĂȘme droite pour rĂ©primer le mouvement BDS, les militants des droits de l’homme ont remportĂ© de nombreuses victoires du #RightToBoycott. Une puissante mobilisation mondiale a fait pression sur IsraĂ«l pour qu’il libĂšre le coordinateur gĂ©nĂ©ral du mouvement BDS, Mahmoud Nawajaa, aprĂšs 19 jours de dĂ©tention sans inculpation. Le gouvernement Ă©cossais a rĂ©primandĂ© le gouvernement britannique en dĂ©clarant que les institutions publiques, les organisations ou les individus Ă©cossais devraient ĂȘtre libres de dĂ©battre, d’approuver ou de mettre en Ɠuvre le BDS. Aux États-Unis, seule une fraction des projets de loi introduits visant Ă  dĂ©fendre les droits des Palestiniens sont devenus des lois en raison des mobilisations citoyennes.
  17. Le soutien Ă  l’embargo militaire s’accroĂźt : 10 000 personnes ont demandĂ© Ă  l’UE de cesser d’utiliser les drones de la sociĂ©tĂ© israĂ©lienne Elbit Systems ; Liverpool et SĂ©ville ont annulĂ© les principales foires aux armes, dont Elbit Systems, suite Ă  l’opposition locale dans les deux villes ; et Microsoft s’est sĂ©parĂ© de la sociĂ©tĂ© israĂ©lienne de reconnaissance faciale AnyVision, qui aide IsraĂ«l Ă  maintenir son rĂ©gime d’apartheid sur les Palestiniens.
  18. CAF soumise Ă  des pressions pour abandonner le chemin de fer des colonies : 70 groupes basques ont demandĂ© Ă  la sociĂ©tĂ© CAF de se retirer du projet illĂ©gal de mĂ©tro lĂ©ger de JĂ©rusalem, qui permet Ă  IsraĂ«l de poursuivre ses politiques coloniales et d’apartheid, et huit syndicats norvĂ©giens ont demandĂ© que CAF soit exclue des marchĂ©s publics.
  19. Lancement du boycott d’AXA : 10 000 personnes et 250 organisations se sont engagĂ©es Ă  boycotter AXA pour ses investissements dans les banques israĂ©liennes qui permettent l’occupation et l’apartheid d’IsraĂ«l.
  20. Des artistes, des universitaires et des organisations culturelles s’opposent Ă  la rĂ©duction au silence des dĂ©fenseurs des droits des Palestiniens en Allemagne : 375 universitaires et artistes se sont opposĂ©s Ă  des tests politiques dĂ©cisifs en Allemagne visant Ă  rĂ©duire au silence les dĂ©fenseurs des droits des Palestiniens en vertu du droit international. Par ailleurs, 32 organisations culturelles allemandes de premier plan ont critiquĂ© la rĂ©solution anti-BDS de 2019 du Parlement allemand, dĂ©clarant qu’ Â»au lieu de freiner l’antisĂ©mitisme, la rĂ©solution a Ă©touffĂ© l’échange ouvert d’idĂ©es
 et la libertĂ© d’expression dans les arts Â», tous deux protĂ©gĂ©s par la Constitution.

Avec votre soutien continu, nous pouvons commencer Ă  voir se concrĂ©tiser davantage de « S Â» !

DONNEZ !

Source : BDS movement

Traduction JPB pour pour BDS FRance

Previous post

[Communiqué du BNC] Nous ne serons pas réduits au silence.




Source: Bdsfrance.org