Mai 16, 2022
Par Lundi matin
265 visites

Communiqué officiel de l’équipe de France de football
Paris, le 4 mai 2022

Au déluge de bombes sur l’Ukraine a répondu une avalanche de boycotts économiques et sportifs de la Russie. Alors que l’industrie du sport a permis à bien des dictatures de s’offrir une vitrine et une réputation, sa toxicité est désormais questionnée. Vivons-nous la fin de l’âge d’or du « sportwashing » ? Peut-être, à en croire ce communiqué écrit par l’équipe de France qui annonce qu’elle ne participera pas à la Coupe du monde de football 2022 au Qatar !

Tout footballeur qui participera à cette Coupe du monde se rendra ouvertement complice de crimes connus de tous.

Kylian Mbappé

Cette coupe du monde est le nom de la destruction de nos corps : nous étions des gamins attirés par le ballon rond. Nous voulions jouer au football. Aujourd’hui presque plus personne ne joue. Tout le monde fait du sport, et cela n’a rien à voir. Le sport est une machine à humilier des enfants, à rendre fou des athlètes, à briser nos corps sous le poids des records. La performance est au sport ce que le profit est au capitalisme, son essence. Le sport ne connaît donc aucune limite. Des millions d’adolescents et d’adolescentes s’entraînent du matin au soir pour espérer un jour atteindre le sommet, souvent pour échapper à leurs conditions sociales. Une poignée y parviendra, au prix de sacrifices quasi inhumains. Les millions d’autres auront le corps brisé et l’esprit harassé. Que vaut une société qui maltraite un si grand nombre de personnes au nom de l’exploit ? Nous voulons recommencer à jouer ensemble. Nous vivons une époque décisive. Chacun et chacune d’entre nous doit trouver la place que nous voulons y occuper. Nous avons fait notre choix. Écrire « human rights » sur nos maillots, ou mettre un genou à terre face aux oppressions ne suffit plus. Ces gestes sont peut-être forts symboliquement, mais ils sont facilement récupérables par les puissants qui en profitent pour redorer leur blason. Nous n’irons pas à cette Coupe du monde. Nous espérons que notre acte provoquera des émules dans d’autres équipes, ainsi que chez les supporters.

Ce communiqué a d’ores et déjà reçu un grand nombre de SOUTIENS dont, en Normandie, ceux du Stade Malherbe de Caen, du Havre Athletic Club, du District de football de la Manche, du Calvados et de l’Orne, de la Ligue de Football de Normandie, et de la plupart des clubs amateurs.


Quelques réactions de personnalités du football :

« Une grande leçon pour toute la communauté footballistique. » Lionel Messi

« Ce communiqué est à lire et à expliquer dans toutes les écoles de foot. Et même dans toutes les écoles tout court. » Zinedine Zidane

« À la lecture de ce texte, ma vision du foot et du monde a radicalement changé… » Pep Guardiola

« Je souhaite que cette prise de position marque le début d’une révolution dans le football, dans le sport en général, et dans toute la société. »Éric Cantona

« Qui peut objectivement contester ce que dit ce communiqué ? Tout ce qui est avancé correspond à des faits indiscutables. » Marco van Basten

Pour participer au mouvement de solidarité avec l’équipe de France, contacter pour la Normandie Félix Munico à : [email protected]

Félix MUNICO

Lettre de l’Association ’Solidarité avec l’équipe de France’ au Président du District de Football de la Manche

Association ’Solidarité avec l’équipe de France’

La Brèche

50480 AUDOUVILLE-LA-HUBERT

à

District de Football de la Manche

Monsieur le Président

Zone Artisanale

Hameau Thomasse

50880 PONT-HEBERT

La Brèche, le 20 mai 2022

Monsieur le Président du District de Football de la Manche,

Lors de la parution du dernier communiqué de l’équipe de France, qui annonce son refus de participer à la prochaine Coupe du Monde 2022 au Qatar, le monde du football a subi, comme vous le savez, un électrochoc.

Si cette décision a aussitôt été réprouvée par les hautes autorités industrielles du football (avec en tête le président de la FIFA Gianni Infantino, le président de l’UEFA Aleksander Ceferin, le président de la FFF Noël Le Graët) dont les cerveaux malades, rongés par l’argent, s’émeuvent beaucoup moins des pertes humaines que des pertes d’argent, elle a aussi très vite reçu un énorme soutien de la part de nombreuses équipes professionnelles (comme le stade Malherbe de Caen et le stade Rennais) et amateures, ainsi que de grandes personnalités telles que Lionel Messi, Zinedine Zidane, Pep Guardiola, Éric Cantona ou encore Marco Van Basten.

Dans la région Normandie, vous avez été l’un des premiers à manifester, dans le magazine Deuxième Manche, votre solidarité avec le mouvement de soutien à l’équipe de France, et à lancer un appel très fort au sabotage de cette Coupe du Monde 2022. Que vous avez élégamment rebaptisée Coupe de l’Immonde.

À la suite de l’entretien téléphonique que vous nous avez aimablement accordé, nous vous en soumettons la retranscription pour que vous puissiez en vérifier la justesse.

Nous procéderons ensuite à sa publication dans certains journaux locaux et sur certains sites internet. Ouest-France et La Manche Libre devraient en publier au moins une partie.

En l’attente de votre retour, nous vous redisons être très heureux et très fiers de mener cet important combat à vos côtés, et vous adressons nos meilleures pensées de solidarité.

Félix MUNICO

Pour l’association « Solidarité avec l’équipe de France »


ENTRETIEN AVEC VINCENT DUBOURG, PRÉSIDENT DU DISTRICT DE FOOTBALL DE LA MANCHE

Félix Munico : L’équipe de France annonce dans un communiqué qu’elle ne participera pas à la Coupe du Monde 2022. Quel effet cette annonce a-t-elle produit sur vous ?

Vincent Dubourg : Ce texte m’a sidéré et révolté. D’abord sidéré, car tandis que beaucoup de gens pensaient que l’équipe de France n’était composée que de joueurs serviles, sans caractère ni conscience politique, ne pensant qu’à leur carrière et leur compte en banque, ces jeunes ont montré contre toute attente qu’ils sont capables, bien que millionnaires, de produire une critique radicale du football en dénonçant publiquement le système criminel sur lequel repose cette Coupe du Monde 2022. C’était tellement improbable que j’ai sincèrement cru à un canular…

FM : Puis, dites-vous, la sidération a cédé la place à la révolte.

VD : Quand vous apprenez que la plus grande compétition de votre sport favori est organisée par des milliardaires qui ont acheté son édition 2022 en arrosant la FIFA de pots-de-vin, que ces milliardaires financent massivement le terrorisme, qu’ils ont fait construire des stades climatisés en surexploitant des dizaines de milliers de gens (dont beaucoup d’enfants) dont au moins 6500 sont morts sur les chantiers, il y a deux attitudes possibles : soit vous ressentez un petit quelque chose de désagréable mais vous vous empressez de fermer les yeux pour ne pas avoir à remettre en cause votre idée du football, et alors vous soutenez passivement ces crimes par la lâcheté, l’hypocrisie et le mensonge ; soit il vous reste un peu de courage, de discernement et d’honnêteté, et cette criminalité vous apparaît très logiquement inadmissible.

FM : Vous avez appelé, dans la revue Le Retrousse-Manche, au ’sabotage organisé de cette Coupe du Monde et des institutions qui la soutiennent’. Pouvez-vous nous en dire plus ?

VD : En fait c’est Thierry Henry qui, le premier, a lancé cet appel dans la revue Rien à Foot. Je n’ai fait que le relayer, et pense qu’il faut distinguer deux types d’actions complémentaires : la sensibilisation, qui s’efforce de désintoxiquer les gens quant aux dessous purulents de cette Coupe de l’Immonde, et le sabotage en tant que tel, qui vise à empêcher la tenue de cette compétition et à mettre hors d’état de nuire les institutions mafieuses qui l’organisent et en tirent des profits mirobolants. Côté sensibilisation nous projetons, dès maintenant, et jusqu’à la fin de la Coupe en décembre, de procéder avec plusieurs camarades à des affichages, des tractations et des manifestations dans les bistrots, les magasins de sports, les marchés, les festivals et bien sûr dans les stades… À mon sens, ces opérations relèvent de l’éducation populaire.

FM : Et côté sabotage ?

VD :Plusieurs idées sont en discussion. Parmi le plus radicale, il y a une proposition d’Hugo [Lloris] qui consisterait à ’recouvrir d’excréments le siège de la FFF et cramer celui de la FIFA’. Antoine [Griezmann] exhorte quant à lui à ’entrer dans les bars pour y dézinguer toute télévision qui retransmettrait des matchs de cette Coupe’. Ces jeunes sont très remontés et il faut les comprendre. Si ces perspectives me semblent parfaitement saines et justifiées, je préférerais que nous prenions d’assaut les sièges de la FFF et de la FIFA pour y réorganiser, en assemblées populaires, non pas le monde du football mais, comme le suggère Valentin Sansonetti, le monde du jeu… Cela commencera par une déprofessionnalisation intégrale de tous les sports. Nous occupons déjà, avec une équipe déterminée qui me soutient, le District de la Manche dont je suis encore le Président. Nous avons rompu notre affiliation à la FFF et allons élaborer nos propres règles. Plusieurs autres présidents de Districts, de Ligues et de clubs ont également déclaré que la FFF n’avait plus aucune légitimité à leurs yeux. Une révolution est donc en marche pour que ce système alimenté par la destruction, le mépris, le mensonge et la bêtise se voit progressivement renversé par un autre régi par la solidarité, le respect, l’intelligence, et le souci de vérité.




Source: Lundi.am