Juin 17, 2021
Par Attaque
169 visites


Kontrapolis / jeudi 17 juin 2021

Dans nos pensées, pendant que nous mettions le feu à la Maison de la protection judiciaire de la jeunesse [institution où des représentants du Parquet, de la police, de l’assistance judiciaire à la jeunesse et de la Ville travaillent ensemble pour réprimer et prévenir la « délinquance juvénile » ; NdAtt.], la nuit dernière, nous étions aux côtés des courageux.ses combattant.e.s de la zone autonome de la Rigaer Straße. Notre solidarité ira toujours aux personnes qui ne se rendent pas sans combattre.


Les Zones rouges entravent des quartiers entiers et sont l’un des moyens contre-insurrectionnels les plus efficaces. La Maison de la protection judiciaire de la jeunesse, dans le quartier de Reudnitz, à Leipzig, est aussi un acteur de la pacification des individus rebelles, notamment des « délinquants juvéniles habituel.le.s », comme nous. Ici, les flics et le Parquet travaillent main dans la main. Du coup, nous avons pensé que c’était un bon signe de solidarité de mettre le feu à plusieurs pneus devant la Maison de la protection judiciaire de la jeunesse, ainsi qu’à sa porte.

La Maison de la protection judiciaire de la jeunesse a été frappée à plusieurs reprises ces dernières années. Ceux qui mettent « Police et Parquet », écrits en gros, sur leur porte d’entrée, seront attaqués !

Beaucoup de force aux gens de Berlin, pour les jours à venir ! Ne laissez pas les flics en paix !




Source: Attaque.noblogs.org