Mars 29, 2021
Par Squat.net
342 visites


Leipzig (Allemagne): contre le racket des loyers

mars 29th, 2021  

Nous avons saisi l’occasion du Housing Action Day au plan national pour mettre le feu au parc automobile communal de la LWB (sociĂ©tĂ© de location et de construction de Leipzig, Leipziger Wohnungs- und Baugesellschaft).

Pendant la pandĂ©mie globale du siĂšcle, la LWB n’a pas renoncĂ© Ă  augmenter comme tous les ans les loyers dans le dit quartier de la Musique. PrĂ©cisĂ©ment pendant la crise du corona, quelques euros supplĂ©mentaires par mois aggravent encore plus la situation prĂ©caire des locataires. Cette augmentation de loyer n’est pourtant mĂȘme pas illĂ©gale, elle correspond seulement Ă  l’ajustement Ă  la grille des loyers. Ainsi, on peut reconnaĂźtre que le vĂ©ritable scandale ne rĂ©side pas dans les agissements illĂ©gaux de quelques acteurs du marchĂ© immobilier, mais qu’il a lieu quand le systĂšme fonctionne comme il le doit. MĂȘme si nous avons pris cette augmentation comme prĂ©texte, cela ne veut pas dire que nous serions satisfait-e-s si la LWB prenait plus au sĂ©rieux son «lien avec le bien commun» et renonçait Ă  des augmentations de loyers rĂ©guliĂšres.
Pour nous, il n’y a aucune justification au droit Ă  la propriĂ©tĂ©, que ce soit du cĂŽtĂ© communal ou privĂ©. Quiconque exige un loyer d’autres personnes les exploite, et nous souhaitons que leurs voitures et leurs bureaux partent en flammes.

Nous ne voulons pas accepter plus longtemps les tracasseries merdiques de loyer et nous rĂ©pondrons aussi Ă  l’avenir Ă  la maximalisation des profits de la classe des propriĂ©taires fonciers et des institutions Ă©tatiques.

Cet acte nĂ©cessaire de contre-violence peut d’ailleurs volontiers ĂȘtre utilisĂ© comme argument lors des dĂ©bats au sĂ©nat berlinois pour mĂ©diter sur les moyens en terme de «protection incendie». Il est toujours malin d’apprendre des erreurs de ses prĂ©dĂ©cesseurs.

AprĂšs avoir suivi Ă  distance l’expulsion de la Meuterei jeudi, nous voulons aussi exprimer notre solidaritĂ© avec le collectif de ce bar et venger son expulsion.

You can‘t evict a movement.
Il n’y a aucun capital politique à gagner avec nos projets.
Rigaer94 et Potse restent – One Struggle One Fight.

[PubliĂ© le 29 mars 2021 sur Sans Nom. Traduit de l’allemand de Chronik, 27 mars 2021.]

Let’s block ads! (Why?)




Source: Fr.squat.net