Septembre 22, 2021
Par infokiosques
269 visites


La « collapsologie Â» est dĂ©finie par les inventeurs de ce nĂ©ologisme comme suit :

« L’exercice transdisciplinaire d’étude de l’effondrement de notre civilisation industrielle, et de ce qui pourrait lui succĂ©der, en s’appuyant sur les deux modes cognitifs que sont la raison et l’intuition, et sur des travaux scientifiques reconnus.

On assiste depuis une dizaine d’annĂ©es Ă  un retour des discours de « l’effondrement Â», avec un pic d’intĂ©rĂȘt pour ceux-ci depuis l’étĂ© 2018. Nombreux sont les mĂ©dias qui s’en sont fait les relais : 20 Minutes, Alternatives Économiques, ArrĂȘt sur images, BFM TV, Canal+, C8, Les Échos, France Culture, Huffpost Fr, Les Inrocks, LCI, LibĂ©ration, Le Monde, L’Obs, Le Point, Radio TĂ©lĂ©vision Suisse, RFI, TĂ©lĂ©rama, TV5 Monde, etc. Enfin un mot qui parle vrai, Ă  la hauteur de la situation. Un mot palpable et rĂ©aliste, pas comme l’oxymore « dĂ©veloppement durable Â», le rĂ©formiste « transition Â» ou mĂȘme l’insuffisant « dĂ©croissance Â». Malheureusement, si on observe les effets concrets de ces rĂ©cits de « l’effondrement Â», si on analyse leurs contenus, force est de constater qu’ils apportent beaucoup de confusion et qu’ils rĂ©duisent souvent les possibles plus qu’ils ne les ouvrent.

Table des matiĂšres

Un constat partagĂ©…

Les limites importantes des discours de l’effondrement

La collapsologie est présentée à tort comme une science

L’approche est occidentalo-centrĂ©e

L’effondrement est une notion confuse

L’appel au deuil et Ă  l’acceptation indiffĂ©renciĂ©e

La plupart des discours de l’effondrement

désarment et dépolitisent

Le fantasme d’une renaissance plutĂŽt que le dĂ©jĂ -lĂ 

La naturalisation des rapports sociaux et la notion de « verrouillages Â»

Le retour du mythe « tous dans le mĂȘme bateau Â»

Les réponses à cÎté de la plaque et les dérives réactionnaires

Perspectives pour effondrés Glossaire pour effondrés




Source: Infokiosques.net