Lecce (Italie) : la bibliothèque anarchiste occupée Disordine a été expulsée

mis en ligne le 17 mai 2019.

Ce matin [15 mai 2019], la police, des vigiles, le propriétaire et l’entrepreneur en charge ont défoncé la porte et changé la serrure de la bibliothèque anarchiste Disordine. Dans les prochains jours, nous devrions réussir à récupérer tout ce qui se trouvait à l’intérieur malgré la demande du propriétaire à la même entreprise d’accumuler tout le matériel, de le livrer à un entrepôt et de murer l’appartement. Dans le même temps, ils ont tenté d’expulser le seul occupant de l’immeuble voisin en créant une brèche dans le mur et en pénétrant dans la maison, bien qu’il y habite depuis presque trente ans.

Le projet de bibliothèque anarchiste est né il y a exactement trois ans. Le monstre de la gentrification était depuis longtemps une menace. Les livres et l’espace anarchiste seront probablement remplacés par des jacuzzi, résidences de luxe, des suites, et plus encore, et cela ne nous provoque pas qu’un peu de rage. Et l’un des derniers quartiers [populaires] de Lecce sera entre les mains du délire de toute-puissance d’une promotrice immobilière haut-placée avec divers administrateurs municipaux qui va le transformer complètement.

Mais voilà. Nous avons pris le risque et nous sommes prêts à recommencer. Le projet continue…

La programmation des films prévus pour ces prochaines semaines est maintenue place de la Giravolte (…).

Des anarchistes de Disordine,

Lecce 15/5/2019

[Publié le 16 mai 2019 sur le blog Cracher sans la soupe. Traduit de l’italien depuis insuscettibilediravvedimento.noblogs.org.]



Article publié le 17 Mai 2019 sur Infokiosques.net