Octobre 22, 2021
Par Paris Luttes
271 visites


Annoncé en octobre 2020 dans le communiqué « une Montagne en haute mer », le Voyage pour la Vie des délégations zapatistes en Europe a commencé. Le premier escadron « 421 », venu par la mer, a débarqué à Vigo, en juin dernier. L’ensemble des délégations en provenance du Chiapas ont suivi, de nombreux collectifs, des lieux en lutte se sont préparés à les accueillir.

Le 14 septembre, c’est à Vienne, que 180 compas zapatistes des délégations « aéroportées », ainsi que des membres du conseil national indigène (CNI) ont atterri sur le continent européen, rebaptisé « Slumil K’Ajxemk’op » (La terre qui ne se résigne pas).

Iles se sont réparti.e.s en petits groupes sur plusieurs zones des géographies européennes où enfants, femmes, hommes et autres, iront à la rencontre des collectifs, des lieux en lutte de « l’autre Europe » pour écouter et échanger sur les constructions d’autonomies et d’alternatives au capitalisme mondial qui s’essaient ici. Plutôt que les grands événements, iles souhaitent privilégier les échanges d’histoires et de pratiques. Entre le 12 octobre et le 5 novembre, les membres de la délégation répondent aux invitations qui leur ont été faites par les collectifs et lieux d’Île-de-France.

Dans le même temps, iles souhaitent attirer l’attention sur la situation qu’ils vivent sur leurs territoires autonomes, où ils font face à une offensive violente de groupes paramilitaires qui met toute la région du Chiapas au bord de la guerre civile.

Le programme :



Le tract :






Source: Paris-luttes.info