Novembre 10, 2020
Par Union Syndicale Solidaires
134 views


LE TRAVAIL PLUTÔT QUE NOTRE SANTÉ !

Le Novembre 2020

Pour faire face à une nouvelle vague épidémique qui s’annonce plus forte que la première et faute d’avoir renforcé les capacités en matière de réanimation, le gouvernement a instauré, depuis le 30 octobre dernier, un second reconfinement censé duré jusqu’au 1er décembre prochain.

Ce reconfinement, moins drastique que le précédent, privilégie cependant les activités économiques au détriment de celles sociales avec de nombreuses incidences pour les salarié-es du commerce :

- des magasins qui n’ouvraient pas lors du premier confinement le sont désormais sans que les protocoles de sécurité n’aient été revus en conséquence comme, par exemple, à SFR Distribution où aucune séparation en Plexiglas n’existe en magasin…

Exigeons partout la reconnaissance du droit de retrait, comme à Amazon qui vient enfin de régulariser ceux faits en mars dernier, et celui au télétravail.

- la fermeture, depuis le 4 novembre, des rayons des produits non-essentiels dans la grande distribution visent avant tout à rassurer les commerces indépendants et spécialisés qui sont eux totalement fermés là où c’est l’impératif sanitaire qui doit prédominer.

Les profits records réalisés par Auchan, Carrefour, Monoprix etc. lors du précédent confinement doivent permettre la prise en charge du chômage partiel à 100 % pour toute et tous et d’assurer le respect de la jauge avec la présence d’une sécurité dans chaque magasin.

- Les livreurs à vélos, déjà fortement précarisés, se voient interdire de livrer après 22 h en région parisienne.

Elargissement de l’accès au fonds d’indemnisation existant et régularisation de ceux sans-papiers, à Frichti comme à Stuart.

En rejoignant le syndicat, je fais respecter mon droit à la santé et à la sécurité sur mon lieu de travail qui doit l’emporter sur toute autre considération.

Fédération SUD Commerces et Services, 31 rue de la Grange aux Belles 75010 Paris.

Téléphone : 07 64 62 92 23 / Mail : [email protected].fr

Pour nous suivre Facebook et Twitter




Source: Solidaires.org