Ce matin du 10 octobre, très tôt, la police italienne a expulsé le lieu situé dans la salle paroissiale de Clavière, où étaient logés les migrant•es mis à l’abri provisoirement. Parmi les personnes présentes trois sans papiers et plusieurs soutiens . Les personnes ont été sorties rapidement de chez Jésus. La police a tout cassé à l’intérieur du lieu et a ensuite sorties toutes les affaires.

Les 15 soutiens qui étaient présent à l’intérieur ont été nassés pendant plusieurs heures dans le jardin. Les trois personnes sans papiers ont été emmenées ailleurs et seraient apparemment libres. Après contrôle des identités et des “fiches” des personnes, celles-ci sont reparties libre mais accusées d’occupation illégale en réunion.

Depuis cet hiver, ce lieu autogéré permettait aux migrant.es, harcelés par la police, de trouver un lieu où se reposer avant de traverser la montagne. Cet endroit était crucial pour lutter contre la politique raciste des gouvernements français et italiens, puisqu’ils recueillaient les témoignages des violences policières et ils s’opposaient à cette politique en aidant les migrant.es qui y passaient (enfants et adultes). Ils les préparaient à traverser la montagne, où les mort.es de cette traversée sont trop nombreux.ses.

Solidarité avec les expulsé.es.

des infos sur https://valleesenlutte.noblogs.org/

Chez Jésus à Clavières, frontière franco-italienne

Des nouvelles de Clavières, à la frontière franco-italienne (Message émis par un habitant du squat de migrant•es Chez Marcel à Briançon, présent sur le squat de Clavières dès le 1er jour)

2 avril

Le G.A.L.E. est allé “Chez Jesus”, squat autogéré à la frontière franco-italienne

Retour sur le week-end passé au refuge « Chez Jesus » à l’invitation du collectif d’animation du lieu et invitation au camping de lutte sur la frontière du 19 au 23 septembre au col de Montgenèvre.

7 août

Par Rebellyon,

Source: http://rebellyon.info/Expulsion-en-cours-chez-Jesus-a-clabviere-19636